Apprendre les couleurs en breton

Les couleurs ? Elles sont l’une des bases dans l’apprentissage d’une nouvelle langue. Le breton ne fait pas exception à la règle. Si vous avez l’habitude de nous suivre, vous appréciez sûrement nos petits cours de langue bretonne qui reviennent régulièrement. Voici un petit lexique pour connaître et apprendre les couleurs en breton.

Apprendre les couleurs en breton : commencer par les primaires

  • Rouge = ruz
  • Jaune = melen
  • Bleu = glas

Apprendre les couleurs en breton : poursuivre avec les couleurs secondaires

  • Violet = limestra
  • Orange = orañjez
  • Vert = glas (comme le bleu si c’est un vert naturel, sinon on dira « gwer »)

Apprendre les couleurs en breton : mélanger les teintes

  • Blanc = gwenn
  • Noir = du
  • Gris = louet
  • Marron = gell
  • Rose = roz

Quelques expressions colorées pour apprendre les couleurs en breton

  • Rire jaune = c’hoarzhin glas
  • Se mettre au vert = monet d’ar c’hlazenn
  • Se fâcher tout rouge = fachan ruz
  • Ne pas sentir la rose = bezan c’hwezh ar mil matan tra g’

Avant de refermer notre leçon du jour, nous avons presque oublié de vous dire l’essentiel : et le mot « couleur » on le dit comment en langue bretonne ? « Liv » tout simplement. Vous disposez désormais des bases pour apprendre et connaître les couleurs en breton.

Si vous êtes curieux(se) et que vous souhaitez approfondir vos connaissances en ce qui concerne notre langue régionale, nous avons préparé pour vous de quoi consolider vos bases. Pourquoi ne pas continuer sur votre lancée et apprendre à dire bonjour en breton ? Pour les jours où tout va de travers, on a aussi ce qu’il vous faut : quelques insultes ça vous dit ?!

Pour finir, si l’idée d’apprendre régulièrement de nouveaux mots vous plaît, rejoignez nous sur notre page Instagram et découvrez-y quotidiennement le mot breton du jour.

À propos de Emilie

Produit 100% Charentais passionnée de sport et de nature. J'ai découvert la Bretagne... a contre cœur, (les préjugés ont la peau dure !) et j'en suis repartie en pleurant ! Depuis cette incroyable découverte, il m'est vitale de m'y échapper plusieurs fois par an avec mon vélo. Encore une preuve que tout peut arriver sur un malentendu !