Logo Port d'Attache Le magazine qui vous donne une autre idée de la Bretagne

Le magazine qui vous donne une autre idée de la Bretagne

  • Rechercher
  • Menu

5 preuves que le Seigneur des Anneaux se passe en Bretagne

Écrit par
11 Mai. 18

Après une enquête, il nous a paru évident que Tolkien et la Bretagne, c’était une histoire d’amour ! En effet, l’un des plus grands chefs-d’œuvres littéraire de notre ère est clairement influencé par la Bretagne, et il suffit de creuser un peu pour se rendre à l’évidence. Vous voulez des preuves ? En voici cinq ! Elles vous feront porter un regard différent sur l’univers de Tolkien !

1 – 9 anneaux pour les Hommes, 9 pays bretons…

« One ring to rule them all, one ring to find them. »

Comme vous le savez désormais, la Bretagne est découpée en 9 pays : pays de Cornouaille, du Léon, du Trégor, Vannetais, de Dol, de Saint-Brieuc, de Saint-Malo, Rennais et Nantais. Non pas que ces pays aient un quelconque droit de régence, disons que chacun d’eux a sa personnalité, son passé et son histoire.

Ne peut-on pas y voir que Tolkien et la Bretagne étaient intimement liés quand on apprend que, d’après l’auteur, le grand méchant Sauron auraient fait forger neuf anneaux de pouvoir afin de les donner aux Hommes (qui se sont aisément soumis…) ? L’évidence est indiscutable ! Bien sûr, leur destin de Nazgûl est purement tiré de l’esprit de Tolkien, n’exagérons pas.

2 – Les Hobbits sont des Korrigans, à vrai dire…

Le rapprochement est évident dès lors qu’on y pense ! De petits êtres habiles, aux pieds très poilus, malin et sympathiques (à leurs heures) ? Bien sûr que Tolkien y a puisé son inspiration pour créer ses Hobbits. Même s’il les a généralement faits bienveillants, tout comme les Korrigans, les Hobbits peuvent se révéler malveillants.

Ça reste plus rare mais pas faux (dites-le donc à ce précieux Sméagol, devenu un Gollum menaçant…). Disons que dans les deux espèces, l’or peut jouer un rôle considérable sur le comportement. Et Tolkien l’a bien compris. C’est sa manière de dévoiler des bribes de légendes bretonnes dans son œuvre monumentale, soyons fiers !

3 – Les Ents sont inspirés d’une légende locale !

Il y a près de deux millénaires, il faut savoir que les Mont d’Arrée étaient recouverts d’arbres verdoyants, formant une forêt dense, comme celle de Huelgoat. Une légende perdue depuis longtemps parvient à expliquer pourquoi, désormais, les monts sont surnommés « La Montagne Pelée », faute d’y voir des arbres. En effet, à la naissance du Christ, le Ciel convia tous les arbres à venir saluer l’enfant né à Bethléem.

Pour les arbres qui n’avaient pas le pied marin, l’idée de traverser l’océan ne plut que très peu… Sauf pour les pins, ajoncs et bruyères, qui firent le chemin. Pour punir l’affront qu’on venait de lui faire, le Ciel condamna alors les arbres restés sur place à dessécher. Ceux-ci disparurent à jamais de la surface des Mont d’Arrée. Des arbres qui se déplacent de leur plein gré, n’est-ce pas là un signe que les Ents ont un jour existé ?

4 – Le Rohan se trouve en Bretagne

Et oui ! Comme nous vous le disions, Tolkien et la Bretagne, c’est de l’amour. Et pas que. De la géographie aussi. Bien que cela puisse être surprenant, Rohan est une commune bretonne. Localisée dans le Morbihan, c’est une petite commune qui ne paye pas de mine, mais il faut se méfier. Derrière ses apparences très trompeuses de bourgade tranquille, se cache un passé historique très riche, lié à la famille des Rohan.

Mais les similitudes ne s’arrêtent pas au destin de la bourgade. Elle est construite sur un rocher (roc’han, petit rocher en breton). Tout comme le Rohan décrit par Tolkien, qui est bâti sur les contreforts des Montagnes Blanche. De plus, Rohan se trouve plus ou moins… au centre de la Bretagne ! Si ce n’est pas un signe qu’elle fait partie de la Terre du Milieu, je veux qu’on me lance (mais ne dites rien à l’elfe) !

5 – Tolkien et la Bretagne, on a aperçu Sauron au Phare du Petit Minou !

Alors là, vous ne pouvez plus résister ! Preuve à l’appui, la colère de Sauron s’est faite voir en haut du Phare du Petit Minou ! Bon, évidemment, pour cette preuve là, il s’agit de faire marcher son imaginaire et de remercier l’artiste Gabriel Juraj pour son œuvre.

Si vous aussi êtes désormais convaincus par toutes ces preuves que le Seigneur des Anneaux est clairement inspiré par la Bretagne, sachez qu’une Convention Tolkien va voir le jour à Plouha. Rendez-vous incontournable pour les fans invétérés sur la page Facebook de l’évènement ou sur le site de l’association organisatrice Sur Les Terres de l’Unique. Tolkien et la Bretagne, une histoire qui n’est pas prête de se terminer !

Pour l’anecdote de fin d’article, saviez-vous que la production du Seigneur des Anneaux, rien que ça, a obligé une épicerie de Morlaix à changer de nom ? Cet épicier très fan de la saga s’est vu forcé de renommer son établissement « au vu de l’atteinte portée à la marque Bilbo ». Les gens sont fous !

Marnie

Marnie mange le beurre au couteau et en dépit des années passées loin de la France, cette fille de marin est restée très attachée à son Finistère. Un peu chauvine sur les bords, elle aime l'idée de montrer sa région sous un angle différent et elle se base sur une philosophie : nul besoin d'ouvrir les yeux pour voir le monde autrement, il suffit d'ouvrir son esprit.

Partager sur Facebook

Le meilleur de la Culture bretonne