© Florian Jeannes

Comment visiter la forêt de Huelgoat ?

Si vous souhaitez vous inspirer un bon coup, cette forêt domaniale est là pour satisfaire votre curiosité. En explorant ce coin de verdure finistérien, vous marcherez dans les pas des ancestraux chevaliers de la Table Ronde. Mieux encore, vous y admirerez le chaos granitique qui fait la renommée de ce bois. Comment visiter la forêt de Huelgoat ? Suivez nos conseils et elle n’aura plus aucun secret pour vous.

Huelgoat, entre magie et excursion sportive

Pour y accéder, rien de plus simple ! Garez votre carriole sur la commune de Huelgoat (29), à côté du Moulin du Chaos. Puis rassurez-vous, derrière ce nom tout droit sorti des enfers se cache une des excursions les plus inspirantes à faire dans notre région.

Huelgoat = Le bois d’en-haut (en breton)

Vous voilà situé au cœur du Parc naturel régional d’Armorique, non loin des Monts d’Arrée. L’originalité du lieu ? Les caprices de la nature qui au fil du temps nous offrent un joyeux bazar appelé « chaos granitique » : ou plus généralement chaos rocheux (chaos = confusion en grec). Il s’agit d’un entassement désordonné de rochers. Forcément, cette spécificité a donné lieu à quelques mythes bodybuildés : 

La légende dit que Gargantua s’arrêta un jour à Huelgoat, tenaillé par la faim, demandant à manger aux habitants. Ceux-ci ne lui donnèrent qu’une mauvaise bouillie de blé noir. Déçu et furieux, il jura qu’il se vengerait. Arrivé dans le Léon, pays plus riche, il put satisfaire sa faim. Et, se promenant le long des côtes, il prit dans ses mains les gros blocs de rochers arrondis par la mer et les lança par-dessus les Monts d’Arrée. Ils tombèrent au Huelgoat le long de la Rivière d’Argent et dans toute la forêt. Un rocher témoigne de son passage…

Vous aimez les panoramas originaux ? Visiter la forêt de Huelgoat vous offre de quoi étoffer votre galerie Instagram avec une pointe d’originalité. Effectivement, le chaos rocheux s’étend depuis la sortie du lac et suit la Rivière d’Argent au cœur de la forêt. Non, nous ne sommes pas en train de raconter une histoire du Seigneur des Anneaux. Vous entrez tout simplement dans l’atmosphère magique du lieu. Mettez votre plus belle paire de chaussures de marche, la balade va être sportive. Le bois ne s’appelle pas « d’en-haut » par hasard !

Comment visiter la forêt de Huelgoat ? Les 5 incontournables !

Depuis le Moulin du Chaos, les sentiers sont balisés. Préparez vous à une excursion sportive, la forêt connaît des dénivelés qui vous feront les mollets. Ensuite, appréciez la flore environnante avec les châtaigniers, hêtres et autres chênes trônant sur les lieux.

1 – Descente dans la grotte du diable

À peine une centaine de mètres après le Moulin du Chaos, nous voilà à une autre époque. L’enchantement commence fort, avec cette première escale à la « grotte du diable ». Les plus courageux peuvent y descendre, histoire de voir si le démon vous attend dans son antre. Justement, d’où vient ce nom machiavélique ?

Jadis un révolutionnaire natif de Berrien, commune voisine, s’était réfugié dans cette grotte. Il était poursuivi par les chouans, des paysans partisans du Roi et ennemis de la Révolution. Comme cette grotte était sombre et qu’il avait froid, il alluma un grand feu de branchages. Il avait mis sur sa tête un chapeau où se dressaient deux plumes rouges et tenait dans sa main une fourche pour se défendre. Quand les chouans descendirent dans la grotte, ils crurent voir derrière le feu l’ombre du diable avec ses cornes et s’enfuirent en criant : « au diable, au diable … »

Si vous y descendez, apportez donc avec vous une lampe frontale, pour apprécier encore plus le spectacle par temps gris. Qui sait, peut-être que vous y croiserez le diable ? Personnellement, notre équipage est revenu bredouille.

2 – La roche tremblante, petit délire entre potes

Impossible de visiter la forêt de Huelgoat sans passer par le mastodonte de ces lieux : la roche tremblante. À ma gauche, le poids lourd de ces bois, 7 mètres de long pour 3 mètres de hauteur, 137 tonnes sur la balance. Essayez-donc de pousser à la salle à côté de ça ! À ma droite, l’équipage de Port d’Attache et toute sa bonne volonté. Notre défi ?

La faire trembler !

Puisque oui, c’est possible. Il existe un tout petit endroit sur cette pierre, qui une fois bien poussée, la fait trembler. Forcément, il n’a pas fallu plus de temps à nos moussaillons pour se lancer dans cette bataille qui fait toujours du bien à l’égo. Le résultat est sans appel :

Équipage Port d’Attache 1 – Roche tremblante 0

3 – Se sentir chevalier dans la grotte d’Artus

Dans le monde, il existe 69 lieux géographiques se rapportant aux mythes arthuriens. Parmi ceux-là, deux se trouvent en Bretagne armoricaine, l’un à Brocéliande et l’autre à Huelgoat. C’est donc dans la grotte d’Artus, que notre exploration nous emmène. Paraît-il que les Chevaliers de la Table ronde accompagnés du Roi Arthur en personne y ont bivouaqué. En tendant l’oreille, peut-être entendrez-vous :

« Je ne suis point malade ni foldinguo ! Je viens simplement de très très loin ! » – Godefroy

4 – Petite pause à la cool dans la Mare aux sangliers

Elle se trouve à quelques pas de la grotte d’Artus, offrant un cadre idéal pour une pause avec vos compagnons. Elle porte ce nom car les sangliers venaient s’y baigner dans le temps, mais depuis, Obélix y est passé… bien chanceux vous serez si vous en apercevez !

« Quand l’appétit va tout va » – Obélix

5 – Le camp d’Artus, ancienne capitale gauloise

Comment visiter la forêt de Huelgoat sans passer par ses hauteurs ? Certains points de vues vous offrent des panoramas incroyables. C’est aussi l’occasion de fouler les vestiges de l’ancien camp d’Artus ! Même si aujourd’hui, il ne reste plus grand chose, vous serez étonné d’apprendre que cet endroit fut une capitale gauloise. Plus précisément, celle des Osismes :

Peuples gaulois du groupe des celtes armoricains. Le territoire des Osismes correspond approximativement à celui du département français du Finistère et à la partie occidentale de celui des Côtes-d’Armor.

Ça, c’était avant que les troupes romaines ne viennent y mettre leur grain de sel. Forçant les gaulois à abandonner ce camp, au profit d’une nouvelle capitale : Vorgium. Plus connue aujourd’hui sous le nom de Carhaix (29) ! C’est fou comme on en apprend tous les jours.

Ce top 5 est bien sûr une liste non exhaustive des lieux à explorer pour visiter la forêt de Huelgoat. D’autres secrets vous y attendent : la Mare aux fées, le Champignon, le ménage de la Vierge, etc. Armez-vous de votre appareil photo, entourez-vous d’une bonne équipe et lancez-vous dans cette aventure rafraîchissante. Alors, c’est lequel votre spot préféré à Huelgoat ?

À propos de Simon

Simon est le capitaine qui aime jouer avec les mots. Après ses études dans le commerce et les finances il conserve cette attirance pour les joutes verbales. Curieux et engagé, il a toujours son avis à donner. Sa philosophie est simple, mieux vaut danser sous la pluie plutôt que d'attendre le soleil.