Logo Port d'Attache Le magazine qui vous donne une autre idée de la Bretagne

Le média qui vous donne une autre idée de la Bretagne

  • Rechercher
  • Menu

Il passe une nuit dans le phare hanté de Tévennec

© Mamytwink
Écrit par
01 Nov. 17

Ils sont intrépides, curieux et sévissent sur Youtube ! Le groupe de Mamytwink nous offre une vidéo exceptionnelle, dans les entrailles d’un bâtiment légendaire. Leur défi ? Passer une nuit dans le phare hanté de Tévennec.

Après le bateau fantôme, le phare hanté

Clin d’œil à une précédente vidéo de ce collectif au sang-froid, qui explora en 2016 un navire de guerre dans le cimetière de bateaux à Landévennec. Vidéo aujourd’hui indisponible pour le motif suivant : « En raison d’une réclamation d’ordre juridique émise par le gouvernement ». C’était sans compter sur la fougue des youtubeurs qui, passionnés par la région, se lancent un nouveau défi.

Passer une nuit dans le phare hanté de Tévennec

Vous ne situez pas le phare concerné ? Il faut se donner rendez-vous dans le Finistère, au large de la partie nord du raz de Sein. Plus loin, trône sur son rocher noir un phare dont l’histoire est digne d’un film de Martin Scorsese. Pour connaître par cœur le récit de cet îlot du diable, il vous suffit de cliquer sur la citation ci-dessous :

« Méfie-toi du Tévennec. »

Comme disaient dans le temps certains sénans et capistes locaux du temps où le phare n’était pas automatisé. Pendant 25 minutes, découvrez un lieu à l’ambiance unique, avec quelques images en drone à couper le souffle. Les youtubeurs de Mamytwink nous livrent leurs sensations à chaud, comme si nous y étions.

Une bienveillante aventure

L’aspect culturel n’est pas le seul enjeu de cette excursion sur le rocher maudit, le vrai message est abordé dans cette vidéo par Marc Pointud. Il est le président de la Société Nationale pour le Patrimoine des Phares et Balises, c’est grâce à lui si cette aventure a pu être organisée. La mission qu’il se donne ?

Rénover la maison-phare et la mettre à disposition d’artistes en résidence. Le principe se pratique déjà ailleurs, comme avec l’ancien sémaphore d’Ouessant.

Sauf que pour passer une nuit dans le phare hanté de Tévennec, situé en pleine mer, la logistique impose une virée en hélicoptère. Pas si simple comme tâche ! Heureusement, la communauté de Mamytwink compte plus de 700 000 followers, avec autant de mécènes potentiels. Outre l’envie de se faire peur, c’est pour alerter sur le patrimoine français en danger que les youtubeurs organisent ce genre d’aventure.

Vous voulez sauver nos phares ? N’attendez pas et passez à l’action avec le lien ci-dessous :

J’ajoute ma pierre à l’édifice !

Simon

Simon est le capitaine qui aime jouer avec les mots. Après ses études dans le commerce et les finances il conserve cette attirance pour les joutes verbales. Curieux et engagé, il a toujours son avis à donner. Sa philosophie est simple, mieux vaut danser sous la pluie plutôt que d’attendre le soleil.

Partager sur Facebook

Le meilleur de l'Exploration bretonne