Le top 5 des marques éco-responsables bretonnes

Que vous soyez de la team « nouvelles résolutions » ou bien « J’m’en fous, je fais c’que j’veux », vous vous êtes surement fait cette réflexion : « Cette année, j’adopte un mode de vie plus respectueux de l’environnement ». Car c’est une des grandes thématiques de 2019 : préserver notre écosystème et protéger notre belle planète pour ne pas se retrouver sous l’eau dans 50 ans. Pour cela, nous vous avons concocté un top 5 des marques éco-responsables bretonnes. Avant tout, commençons par expliquer ce que signifie ce mot que l’on entend partout : éco-responsable.

C’est quoi une marque éco-responsable ?

Une marque éco-responsable va tout mettre en oeuvre pour préserver l’environnement. Elle va travailler sur de nombreux points que l’on vous liste ici :

  • Travailler le plus possible avec des artisans ou des producteurs locaux.
  • Privilégier les circuits courts, ce qui revient à utiliser des produits de sa région, français ou européens.
  • Utiliser des ingrédients naturels et biologiques ou issus l’agriculture biologique.
  • Choisir des packagings recyclables et limiter l’utilisation de plastique dans ses emballages.
  • Abandonner le cuir, la laine, et tous les produits d’origine animale, etc.

Ce genre de marque va aussi adopter le principe de la « slow-fashion ». C’est-à-dire qu’au lieu de produire en quantité innombrable plusieurs fois par an comme le font les géants de la mode « pas chère », une marque éco-responsable se concentre sur la qualité et la durabilité de ses produits.

Et la Bretagne dans tout ça ? Notre belle région est riche en innovations et en création de marques exclusivement locales. Que ce soit dans le domaine du prêt-à-porter, de la beauté, la décoration ou encore les objets du quotidien, il y a de quoi vivre à presque 100% en mode BZH, tout en adoptant une attitude éthique.

Qui sont nos marques éco-responsables bretonnes qui cartonnent ?

Top 5 des marques bretonnes éco-responsables

1. Kokozenn, coquillages et cocotiers

Kokozenn signifie « cocotier » en breton, un nom qui en dit déjà long et qui résonne dans nos oreilles comme un voyage au coeur de la Bretagne. En parlant de voyage, les vêtements Kokozenn rejoindront peut-être votre valise pour vos prochaines vacances, histoire d’amener un petit peu de Bretagne aux quatres coins du monde ?

A la tête de Kokozenn, on retrouve Marion et Valentin qui se sont lancés dans l’aventure de créer des vêtements bios et éco-responsables. Sur leur site web, on retrouve des T-shirts ainsi que des sweats fabriqués en coton bio et en polyester recyclé, au style streetwear imprégné de la culture surf.

Le grand + de la marque Kokozenn ? Pour chaque achat, 1€ est reversé à l’association Surfrider qui aide à la préservation des océans. Alors si vous faites parti des Bretons courageux qui surfent l’hiver, les pulls Kokozenn seront les alliés de vos après-sessions.

  • Qu’est qui vous a donné envie de créer et faire partie des marques éco-responsables bretonnes ?

Valentin : « C’est un projet qui me tenait à cœur depuis longtemps. Après avoir travaillé dans la Marine, je voulais créer une marque liée au côté maritime mais aussi mettre en place une collecte et faire quelque chose pour la planète. »

  • En quoi est-ce important pour vous que la marque soit éco-responsable ?

« C’est indispensable. Je ne suis pas du tout un commercial, alors je voulais m’investir à 100% dans un projet qui me tient à cœur, et ainsi être fier de ce que je fais. »

  • Votre marque à un lien direct avec la Bretagne, c’est important pour vous aussi ?

« Bien sûr, nous voulons clamer haut et fort que nous sommes fiers de notre projet, alors on voulait insister sur le fait que Kokozenn est une marque bretonne. » – Valentin

2. Vous prendrez bien un peu de Wabi-Sabi avec votre café ?

Wabi-Sabi est une marque de bougies éco-responsables à la cire de soja coulées à la main. La marque voit le jour en Bretagne en mai 2017, de l’idée de deux créateurs qui souhaitaient faire de leur passion un métier d’art. Qu’est-ce qui fait leur originalité ? Wabi-Sabi a remplacé la mèche de ses bougies par une mèche en bois. C’est beau et c’est plus naturel, on dit oui !

  • Qu’est qui vous a donné envie de créer et faire partie des marques éco-responsables bretonnes ?

« Avec l’envie de retrouver les émotions inhérentes à nos voyages et la volonté de valoriser et de perpétuer le métier de maître-cirier, nous avons commencé par développer des bougies éco-responsables à la cire de soja, coulées une à une à la main dans des flacons en verre ambré dans un style d’apothicaire. »

  • En quoi est-ce important pour vous que la marque soit éco-responsable ?

« Wabi-Sabi se doit d’être éco-responsable afin de préserver l’homme et la nature. Exit la paraffine et les effets négatifs pour l’homme et l’environnement. Une bougie est associée à un moment de bien-être, de détente et de confort, il est impensable pour nous d’utiliser des matières premières qui ne vont pas dans ce sens.

C’est pourquoi nos pots en verre proviennent d’une PME française. Nous y ajoutons une étiquette en papier Kraft, fabriquée par nos soins issue du recyclage. Notre cire de soja est 100% biodégradable, issue du soja qui est une matière première  100% renouvelable et n’est pas testée sur des animaux (cruelty free). »

  • Votre marque à un lien direct avec la Bretagne, c’est important pour vous aussi ?

« Il est important pour nous de valoriser le savoir-faire breton, c’est une fierté de voir nos bougies s’exporter à travers la France et l’Europe. Au delà d’un article fabriqué en Bretagne, c’est aussi un article fabriqué en France et c’est une fierté pour nous de le faire savoir. » – Manon

Quand des marques éco-responsables bretonnes peuvent améliorer vos usages quotidiens

3. My Boo Company, souriez, vous dépolluez !

Dans nos marques éco-responsables bretonnes nous retrouvons My Boo Company, qui s’est lancée dans la fabrication de brosses à dents en bambou. Saviez-vous que les brosses à dents en plastique ne se recyclent pas ? Il serait peut-être temps de passer au bam-boo !

Ce sont d’ailleurs ces brosses à dents que Jimmy et Morgann du projet l’Echo d’Ulysse ont embarquées à bord, dans leur tour du monde pour dépolluer les océans !

  • Qu’est qui vous a donné envie de créer et faire partie des marques éco-responsables bretonnes ?

Camille : « Je me suis lancée dans une démarche de réduction des déchets. En commençant par la salle de bain, j’ai voulu éliminer tout le plastique qui pouvait s’y trouver. Mon idée de créer la marque m’est venue de deux réflexions : en France, il est impossible de trouver des brosses à dent en bambou, et j’avais une envie d’entreprendre, alors tout s’est réuni. »

  • En quoi est-ce important pour vous que la marque soit éco-responsable ?

« Pour moi, la question ne se pose même pas, c’était dans la logique de ma démarche. Je souhaitais créer une marque bonne pour nous et pour notre environnement. Nos brosses à dents sont fabriquées à la main en Chine, car en France le climat n’est pas favorable au développement du bambou. Mais nous nous y sommes rendus et nous avons quelqu’un sur place qui vérifie la production des brosses à dents My Boo Company. »

  • Votre marque à un lien direct avec la Bretagne, c’est important pour vous aussi ?

« Même si nous sommes basés à Nantes, je trouve que la Bretagne est une région très dynamique. La manière d’entreprendre est forte et ça fait plaisir à voir. » – Camille

4. Route Mandarine, décollez sans quitter votre salle de bain

Route Mandarine nous invite une nouvelle fois en voyage avec ses savons parfumés aux huiles essentielles biologiques. Chaque savon a un nom bien particulier qui définit son odeur : « Retour de plage », « Tahiti for ever », « Mystères de Bali »… ça y est, vous êtes au soleil ? Quand les marques éco-responsables bretonnes dépaysent en plus de prendre soin de nous, on valide.

  • Qu’est qui vous a donné envie de créer et faire partie des marques éco-responsables bretonnes ?

Tiphaine : « Maman de trois enfants, je suis devenue particulièrement sensible à l’alimentation et aux produits de toilette que je choisis pour ma famille. Un jour, dans un livre sur les cosmétiques naturels et l’aromathérapie, j’ai découvert que l’on pouvait fabriquer soi-même, à la maison, d’excellents savons naturels, écologiques, et « à froid ».

Très curieuse de tout connaître sur la technique, j’ai suivi un stage chez un couple d’artisans savonniers dans le Béarn. En 2010, un déclic ! Lors d’un voyage sur l’île de la Réunion, dans la salle de bain de l’hôtel, au milieu des fleurs d’hibiscus, j’ai eu la surprise de trouver un très joli savon fait main. Sa mousse était si onctueuse et il sentait si bon l’huile essentielle de vétiver que ce jour-là, j’ai su que je ferais de ma nouvelle passion, un métier… »

  • En quoi est-ce important pour vous que la marque soit éco-responsable ?

« Cela nous paraît être une évidence, c’est la raison même d’existence de la marque. Les savons Route Mandarine sont fabriqués grâce à une saponification douce et naturelle dite « à froid », respectueuse des peaux les plus fragiles, des matières premières et de l’environnement.

Nous privilégions pour nos fabrications, des ingrédients naturels, végétaux, issus de l’agriculture Bio et du commerce équitable et durable, sans utiliser d’additifs tels que le Paraben, EDTA, graisses animales ou pétrochimiques et autres conservateurs chimiques et sans tests sur les animaux.

Nos savons sont 100% biodégradables et n’engendrent aucune pollution de l’eau et de la terre pendant leur fabrication ou leur utilisation. »

  • Votre marque à un lien direct avec la Bretagne, c’est important pour vous aussi ?

« Aujourd’hui, je vis en Bretagne, mon berceau familial, région au climat moins facile que ma Polynésie natale, mais à la personnalité si forte et à la nature si belle et sauvage. Un certain nombre de nos créations « Ciel d’orage sur Ouessant », « Avis de tempête » et « Retour de plage » ont été inspirés par notre belle région. C’est précieux pour moi d’avoir réussi à créer mon activité professionnelle dans ma région. Impossible pour moi aujourd’hui de quitter la côte et la mer. »

« Je pense que les marques éco-responsables bretonnes ont une identité forte et très qualitative auprès des autres régions de France et à l’étranger. Nous pouvons en être fiers et il faut y contribuer ! » – Tiphaine

5. Teorum, quand le néoprène n’est plus un problème !

Chez Teorum, on recycle les combinaisons de plongée pour en faire de jolis pulls chauds et bretons, forcément ! Parmi les marques éco-responsables bretonnes, elle symbolise parfaitement le souhait de faire du neuf avec ce qui semble compliqué à recycler au premier abord.

  • Qu’est qui vous a donné envie de créer et faire partie des marques éco-responsables bretonnes ?

« La création de cette marque nous anime depuis plusieurs années. Bretonnes élevées et baignées dans la passion de notre père pour la plongée sous-marine, nous souhaitions imaginer pour lui une marque de prêt-à-porter capable de représenter sa passion et ses valeurs au quotidien. »

  • En quoi est-ce important pour vous qu’elle soit éco-responsable ?

« Il était primordial pour nous de démarrer sur de bonnes bases. Nous ne souhaitons pas créer une énième marque de vêtement en se calquant sur le modèle des marques de fast fashion, plus que néfastes pour l’environnement. A l’origine, nous souhaitions réaliser des vêtements qui reprennent les codes esthétiques des combinaisons de néoprène. Nous avons ainsi découvert que cette matière, issue de la pétrochimie, ne possédait pas de filière de recyclage spécifique. Une fois usées les combinaisons sont jetées à la poubelle puis enfouies ou incinérées. Une réelle catastrophe environnementale.

Ainsi, en plus de nos choix éthiques concernant la fabrication made in France, nous avons fait le pari un peu fou de récolter ces combinaisons hors d’usage, pour leur offrir une seconde vie sur nos vêtements ! »

  • En quoi est-ce important pour vous d’insister sur le fait que ce soit une marque Bretonne ?

« Le savoir-faire des usines textile bretonnes est exceptionnel, il est primordial de le conserver, de le faire perdurer et rayonner. De plus, la Bretagne est une terre d’innovation, elle est souvent en avant-garde sur les questions d’écologie et de préservation de la nature. Pour ces deux raisons principales, c’est une fierté de pouvoir revendiquer notre appartenance. »

« La Bretagne nous offre un formidable terrain de jeu pour nos inspirations et notre communication. » – Marie

Il existe bien plus que 5 marques éco-responsables bretonnes. La Bretagne est riche d’entreprises innovantes et nous pouvons en être fiers ! Pourquoi la Bretagne est une terre attractive pour les entrepreneurs ? On a aussi la réponse, juste ici.

À propos de Flora Lefevre

J’ai traversé la France depuis les Hautes-Alpes pour m’installer à Auray dans le golfe du Morbihan, et la Bretagne m’a immédiatement conquise ! En tant que journaliste diplômée, ma soif de découverte me mène un peu partout en France et dans le monde, pour mon plus grand bonheur. Fan de sports de glisse, je délaisse pendant quelques temps le ski et le snowboard pour le surf, un sport dans lequel je compte bien progresser. Que l’aventure commence !
Penn ar Box

Envie de gagner une Penn ar Box ?

Abonne-toi à la newsletter Port d'Attache pour tenter ta chance au tirage au sort mensuel !