© DIAPHANE / ELL PROD / CRTB

Signification du Gwenn ha Du, le drapeau noir et blanc emblème d’une région

Nous n’avons plus besoin de vous décrire le très célèbre drapeau breton. Avec ses mouchetures d’hermines et ses rayures blanches et noires, le Gwenn ha du est aujourd’hui sans nul doute l’un des plus importants symboles bretons. En effet, outre le fait qu’il soit le drapeau régional, il a imposé ses couleurs dans tous les esprits. C’est le drapeau que l’on voit dans 100% des festivals, affichant fièrement ses origines et levant bien haut ses couleurs. Mais connaissez-vous les origines et la signification du Gwenn ha Du ? Hélas, peu de personnes sont capables de cet exploit. C’est pourquoi Port d’Attache vous dit tout à son sujet ! Hissez haut le drapeau, et devenez incollable !

Qui a créé le Gwenn ha Du, et pourquoi ?

Le Gwenn ha Du puise ses véritables origines au Moyen-Âge, mais c’est dans les années 1920 qu’il va naître officiellement. Ce n’est donc pas si vieux que ça. C’est un certain Morvan Maréchal qui va dessiner ce qui, aujourd’hui, est reconnu comme le drapeau breton : le splendide Gwenn ha Du. Il appartient au mouvement artistique Seiz Breur (1923-1947), regroupant jusqu’à près de 60 artistes précurseurs dans l’art moderne, surtout dans le domaine celto-breton.

À l’origine, c’est un drapeau qui a été dessiné pour donner un emblème à l’Union de la jeunesse de Bretagne, un mouvement régionaliste qui tendait à développer l’image de la Bretagne ainsi que des liens fraternels entre les peuples celtes. Pour autant, Morvan Maréchal n’a jamais voulu que la signification du Gwenn ha Du prenne un angle politique, mais qu’il reste un symbole moderne de la Bretagne. C’est chose faite !

la signification du Gwenn ha Du

Pour reconnaître un vrai drapeau breton, celui-ci doit être composé de :

  • 11 hermines
  • 5 bandes noires
  • 4 bandes blanches

Les hermines

Elles sont généralement au nombre de onze et représentent la Bretagne dans sa généralité car c’en est un symbole depuis plusieurs siècles déjà. C’est pourquoi, il est courant de trouver des Gwenn ha Du avec un nombre d’hermines qui varie, mais surtout, dont la forme change ! En effet, la forme de l’hermine n’est pas fixe. Vous pourrez en retrouver des plus arrondies, à pointes, anguleuses, avec des gouttes à la place des points… C’est assez déroutant, quand on est habitué à voir l’hermine de l’actuel drapeau.

Les bandes

Il y a en tout neuf bandes, cinq noires et quatre blanches. Elles incarnent les neufs pays et évêchés bretons. A savoir, la Loire-Atlantique est incluse, car elle fait partie de la Bretagne Historique. Les bandes noires représentent les cinq pays de Haute-Bretagne et les quatre blanches, ceux de Basse-Bretagne.

Le Kroaz Du, au dos des croisés et dans le sillon des navires bretons

Le Kroaz Du, ou Croix Noire, ne ressemble pas vraiment au Gwenn ha Du, mais en porte les couleurs. S’il est tacheté d’hermines, il s’agit d’un pavillon maritime, servant à la communication sur l’eau, notamment pour signaler l’origine bretonne du navire. S’il n’en a pas, il devient alors un drapeau utilisé depuis le Moyen-Âge. Les historiens font remonter ses origines au XIIe siècle. A priori, il faisait aussi partie des drapeaux portés à bout de bras lors des croisades. Les croisés bretons portaient un blason au dos de leur armure : une croix noire sur fond blanc, les distinguant ainsi parmi les autres.

Le plus identifiable des symboles bretons, la signification du Gwenn ha Du

La région bretonne est très appréciée, parfois enviée en période de canicule, mais surtout, on l’aime pour sa générosité… Notamment en cuisine ! La gastronomie bretonne n’a plus besoin que l’on fasse sa réputation, car elle la précède. Effectivement, ne vous a-t-on pas déjà parlé de votre magnifique région et de son fameux kouign-amann, ou de ses crêpes ? Évidemment ! Pour autant, ce ne sont pas des crêpes, des galettes ou des kouign-amann que vous verrez flotter au bout d’une hampe lors d’un événement, mais bien un Gwenn ha Du, le symbole breton par excellence. C’est lui que l’on hisse en terres étrangères, avec toute notre fierté iodée ! Même si, concrètement, rien ne vous interdit de mettre une crêpe, on ne vous garantit rien…

Le drapeau breton oui, mais pas que !

Il est prouvé que le Gwenn ha du fait partie de l’équipe des symboles bretons au titre de capitaine. Pourtant, si on l’identifie facilement aujourd’hui, la signification du Gwenn ha Du n’est pas forcément évidente pour tout le monde, ou alors, chacun y trouve sa propre traduction. D’ailleurs, on le retrouve aussi souvent sur d’autres supports que la toile héraldique. Comme tout autre drapeau, il est déclinable à l’infini et s’adapte à beaucoup de domaines.

Que ce soit en politique, sport, culture ou même dans le monde professionnel, le Gwenn ha Du officie surtout en tant que point d’identification de la Bretagne, au-delà de sa fonction de drapeau régional. Sur un logo d’entreprise, une enseigne ou en flocage automobile, le drapeau breton trouve sa place et la légitime. Les bretons sont très attachés à leur région, et dire qu’ils sont chauvins serait un bel euphémisme. Leur drapeau, c’est une partie de leur identité, qu’ils revendiquent à travers lui.

À l’unisson pour l’unicode Gwenn ha Du

Mais ces derniers temps, c’est une autre représentation du Gwen-ha-Du qui fait parler de lui : le très fameux et très réclamé emoji. La campagne bat son plein, et les soutiens ne cessent de pleuvoir. Comme si l’apparition de l’emoji du symbole breton allait encore plus engager la Bretagne en tant que région reconnue. La Bretagne n’a pas besoin d’être légitimée car elle est déjà appréciée à juste titre. En revanche, voir l’emoji apparaître sur nos téléphones serait une récompense, un salut à la gloire bretonne. Ceci dit, n’arrêtez jamais de faire flotter bien haut le drapeau. Maintenant que vous connaissez la signification du Gwenn ha Du, revendiquez vos couleurs !

À propos de Marnie

Marnie mange le beurre au couteau et en dépit des années passées loin de la France, cette fille de marin est restée très attachée à son Finistère. Un peu chauvine sur les bords, elle aime l'idée de montrer sa région sous un angle différent et elle se base sur une philosophie : nul besoin d'ouvrir les yeux pour voir le monde autrement, il suffit d'ouvrir son esprit.
Penn ar Box

Envie de gagner une Penn ar Box ?

Abonne-toi à la newsletter Port d'Attache pour tenter ta chance au tirage au sort mensuel !