Logo Port d'Attache Le magazine qui vous donne une autre idée de la Bretagne

Le magazine qui vous donne une autre idée de la Bretagne

  • Rechercher
  • Menu

Plongée sous-marine : et si on donnait une seconde vie aux combinaisons en néoprène ?

© Téorum
Écrit par
06 Dec. 17

Si on donnait une seconde vie aux combinaisons en néoprène ? C’est le pari fou de Téorum, une toute jeune marque de vêtements, made in Bretagne !

Le casse-tête du recyclage de néoprène

Issue de la pétrochimie, les combinaisons de plongée, de surf, de voile ou d’autres sports d’eau n’ont aujourd’hui pas encore de filière de recyclage. Une fois hors d’usage puis jetées aux ordures, elles sont enfouies ou incinérées. Les gaz rejetés lors de leur incinération sont très toxiques.

Maud et Marie Paillardon, deux jeunes bretonnes, élevées et baignées dans la passion de leur père pour la plongée sous-marine, ont alors imaginé avec lui une marque de prêt-à-porter. Ensemble ils ont construit l’ADN de Téorum, basé sur deux grands aspects qui leur tenaient à cœur :

La fabrication made in France et le recyclage du néoprène des combinaisons de plongée.

La marque qui donne une seconde vie aux combinaisons en néoprène, Téorum !

La marque lance en cette fin d’année sa première collection de pulls en maille, accessoirisés d’empiècements en néoprène recyclé. Pour le réaliser, elles se sont tournées vers l’usine Royal Mer. Ensemble, elles ont mis au point deux pulls homme et deux pulls femme, en laine mérinos, accessoirisés de coudières et d’épaulières en néoprène recyclé.

L’objectif est d’offrir une seconde vie aux combinaisons afin de limiter l’impact du néoprène sur l’environnement. La marque propose alors à tous les plongeurs, ainsi qu’à leur club, mais aussi aux magasins spécialisés, de collecter leurs anciennes combinaisons, hors d’usage. Après désinfection et lavage, Téorum les découpe puis les incruste par morceaux sur chaque modèle de pull.

Le réseau du recyclage de néoprène tisse sa toile

Le club Histoire d’eau à Erquy, ainsi que le centre nautique de Brignogan ont déjà joué le jeu en donnant à eux deux plus d’une soixantaine de combinaisons. Le magasin Scubaland à Brest à quant à lui organisé en partenariat avec Téorum, une collecte pendant tout le mois d’octobre. À chaque combinaison déposée, le magasin offrait 10% de remise sur une combinaison neuve !

Pour son lancement, la marque Téorum organise une campagne de financement participatif du 15 novembre au 15 décembre 2017 sur la plateforme Ulule. Les pulls y seront vendus 129 euros (au lieu de 149 euros).

Simon

Simon est le capitaine qui aime jouer avec les mots. Après ses études dans le commerce et les finances il conserve cette attirance pour les joutes verbales. Curieux et engagé, il a toujours son avis à donner. Sa philosophie est simple, mieux vaut danser sous la pluie plutôt que d'attendre le soleil.

Partager sur Facebook

Le meilleur de l'Entreprenariat breton