© Thibault Poriel

Les 7 îles Perros-Guirec, l’exploration des fous

Si vous aimez vous en mettre plein les yeux sans avoir à suivre un programme compliqué, il existe un archipel du côté de Perros-Guirec (22) qui s’y prête parfaitement : les 7 îles, derniers remparts avant l’océan à perte de vue. Il vous suffit d’emprunter une vedette au départ de la plage de Trestaou et ce monde sauvage s’offre à vous. On vous embarque ?

Les 7 îles, c’est quoi le topo ?

C’est en compagnie du talentueux photographe breton Thibault Poriel que nous sommes allés explorer ce recoin de la région. Comme à chacune de nos excursions, il est important de préparer le terrain pour savoir où nous allons mettre les pieds. Que sont les 7 îles ? Voici de quoi découvrir les lieux pour en profiter grandement une fois sur zone :

  • C’est un ensemble de 7 îlots : Rouzic, Malban, Les Costans, Bono, l’Île-aux-Moines, l’Île Plate et Le Cerf
  • Le site naturel est protégé depuis 1912
  • L’archipel abrite 27 espèces d’oiseaux nicheurs, dont 12 espèces marines, pour plus de 23 000 couples
  • Pour s’y rendre une vedette est nécessaire

Voilà de quoi appréhender le spectacle qui va s’offrir à vous. Prochaine étape ? Prendre la mer, cap au large de la côte de granit rose.

Entre plume et écume

Première recommandation de notre part, si vous réservez une vedette, optez pour la sortie de 2h30. Celle-ci vous donne le luxe de faire une escale sur l’île aux Moines pendant 45 minutes et d’y découvrir son Fort Vauban, son phare, ainsi qu’une vue incroyable sur l’océan. Pour les autres, vous ne ferez que passer sans poser les pieds à terre :

Plutôt « fort dommage » que Vauban pour le coup.

Puisque le site est protégé depuis 1912, vous serez immédiatement happé par l’aspect sauvage des lieux. Quand bien même la trace de l’homme est largement visible, la nature y est reine, comme nous le démontrent sa faune et sa flore locales. Lors de notre excursion sur les 7 îles, les résidents des lieux ne tardèrent pas à venir faire leurs curieux du côté de notre bicoque. À commencer par les phoques gris, que nous avons surpris à bronzer tranquillement sur les rochers avoisinants.

L’anecdote qui en jette : les 7 Îles abritent l’une des deux colonies bretonnes de phoques gris.

Pour les apercevoir, voici deux conseils afin de guider vos yeux avisés ! Observez la surface de l’eau aux abords de la vedette et tentez de déceler une tête étonnée qui dépasse. Attention aux bouées des casiers, on se fait vite berner et vous seriez le premier gêné après avoir crié sur le pont à votre équipage du jour : « oh regardez ! Il y a un phoque juste là ! ». La seconde astuce ? Laissez balader vos yeux sur les petits rochers à la surface en fonction de la marée. ils sont le spot idéal pour les phoques gris qui veulent prendre le soleil, parce que oui, ça aime chiller ces bêtes là. Autre suggestion, admirez le panorama, la plus étonnante des découvertes vient du ciel et nous n’étions pas au bout de nos surprises.

Pourquoi cet archipel est-il complètement fou ?

Comme dit plus haut, les 7 îles sont aussi le royaume des oiseaux. En fonction de la période de votre visite, vous aurez la chance de croiser les magnifiques macareux moines. Lors de notre excursion, ceux-ci avaient déjà migré en mer, laissant comme seuls maîtres à bord les fous de Bassans. Nous avons tous en tête la scène où ce volatile pique tête baissée dans l’océan pour y pêcher son poisson quotidien. En quelques informations, voici qui est réellement cet oiseau marin :

  • Près de deux mètres d’envergure
  • Plonge en piqué à 30 mètres de hauteur
  • Conserve le même nid toute sa vie
  • Une fois en couple, il ne se sépare jamais de sa moitié

Pas si fou que ça finalement ce sentinelle ailé. Nous voilà maintenant à bord de la vedette direction l’Île Rouzic, là où crèchent 17 000 couples de fous de Bassans. À l’horizon, se dévoile le sommet blanchâtre de l’îlot, laissant penser à de la neige, sauf qu’il n’en n’est rien. La densité de ces oiseaux est tellement importante, que cet amas de plumes change la couleur du panorama. Au fur et à mesure que nous nous approchons, nous percevons les cris de plus en plus stridents, notre pont est survolé par des dizaines de têtes jaunes, et nous observons avec stupéfaction cette effervescence environnante.

Comme l’impression d’être au cœur d’un documentaire animalier.

Cette excursion sur les 7 îles est définitivement à rajouter sur votre liste, toutes les conditions sont réunies pour une évasion réussie. En famille, en couple ou entre amis, peu importe l’équipe, l’exploration est accessible à tous. Prenez votre ticket, la mer et la côte de granit rose n’attendent que votre visite. Pour ceux qui n’auraient pas le pied marin, sachez que bien des trésors se cachent sur nos côtes, d’autres aventures vous y attendent patiemment.

À propos de Simon

Simon est le capitaine qui aime jouer avec les mots. Après ses études dans le commerce et les finances il conserve cette attirance pour les joutes verbales. Curieux et engagé, il a toujours son avis à donner. Sa philosophie est simple, mieux vaut danser sous la pluie plutôt que d'attendre le soleil.