Le saviez-vous ? La première victime du débarquement en Normandie était bretonne

6 juin 1944 : Une date marquante pour la France mais aussi pour l’Histoire mondiale, Ce jour là, les forces alliées ont débarqué sur les plages de Normandie pour mettre fin à la dictature d’Hitler et à la Seconde Guerre Mondiale. Nous connaissons tous cet événement majeur du 20ème siècle. Ce que nous savons moins, c’est que première victime du débarquement en Normandie était bretonne, un soldat breton des Forces Françaises Libres, né dans les Côtes d’Armor. il est tombé à Plumelec dans le Morbihan à 00h40 ce 6 juin 1944, il s’appelait Emile Bouetard.

Le Débarquement de Normandie en quelques chiffres :

  • 156 000 forces alliées déployées au soir du débarquement
  • 10 500 pertes alliées au soir du 6 juin
  • 6 900 bateaux déployés pour l’opération
  • 9 500 avions d’attaques
  • 15 nations engagées

Pourquoi Emile Bouetard a débarqué dans le Morbihan ?

Emile Bouetard s’est engagé dans les Forces Françaises Libres et a rejoint la Grande-Bretagne en 1943. C’est alors qu’il a intégré les Forces Navales libres puis très vite, il a appris qu’on recherchait des volontaires pour rejoindre les parachutistes. Il fera donc partie des SAS britanniques, et après de longues semaines d’entraînement, il sera parachuté le Jour-J non loin du moulin de Plumelec avec 8 autres camarades.

Sa mission consistera à établir une base pour accueillir d’autres parachutés avec l’aide de la résistance locale. Ils devront mener des opérations de sabotage pour empêcher la montée des troupes allemandes vers le front de Normandie. Peu après son parachutage, il fut repéré avec 3 autres membres de l’équipe.

Le combat éclate, Emile est blessé et sera abattu par un soldat de l’armée allemande. Ses 3 autres camarades seront quant à eux capturés. Emile est mort à Plumelec dans le Morbihan, le 6 juin 1944 à 00h40…Il est considéré par beaucoup comme étant la première victime du débarquement ; la première victime bretonne de l’opération Overlord.

La première victime du débarquement en Normandie était bretonne, se souvenir de ces héros inconnus

Le 5 juin 2014 à Plumelec, Jean-Yves Le Drian, alors ministre de la Défense, rendait hommage à Emile Bouetard, ce jeune costarmoricain de 29 ans. En cette année des 75ème commémorations du débarquement, il est nécessaire de se rappeler des sacrifices de milliers d’hommes et de femmes, comme ce fut le cas à Brest lors du drame de l’abri Sadi-Carnot.

À propos de Mathieu

Adopté par la Bretagne, je découvre la région avec un œil nouveau, toujours accroché à l'appareil photo. En quête de beaux paysages, d'endroits insolites et, comme tous rennais qui se respecte, des meilleures galettes-saucisses ! Un seul regret, ne pas avoir le pied marin ! Pas grave... Il y a tant de choses à visiter sur la terre ferme !