© Maël Pacé

Le coasteering, la nouvelle activité aquatique de l’extrême !

Entre nous, je suis certaine que vous aussi ça vous agace ces amis qui ont toujours un truc « incroyable » à raconter ! C’est vrai quoi, ils ont constamment fait cette chose qui font d’eux les potes les plus cool de la soirée. Si on vous disait que demain, ça peut être vous ? Seulement, pour pouvoir flamber auprès de vos amis, il va falloir mouiller le maillot, ou plutôt la combi ! Le coasteering, ça vous parle ? Entre marche, escalade, plongeons et nage dans l’eau salée, on vous dit tout sur cette nouvelle activité et on vous le garantit, ça va déménager.

Qu’est-ce que le coasteering ?

Sortez vos livres d’histoire, c’est l’heure de la leçon : c’est aux Pays de Galles que le coasteering est né dans les années 1990. Il se répand ensuite largement en Ecosse, Irlande puis en Angleterre et notamment sur les côtes ouest de nos voisins anglais. En France, l’activité reste récente et depuis le mois de juin c’est à Morgat, en presqu’île de Crozon (29) qu’on vous propose de la découvrir.

D’accord, mais auprès de qui ? Chez Dizolo (association de 4 moniteurs de randonnées diplômés), demandez Maël. Ce mono multi diplômes et amoureux de la nature va vous en faire voir de toutes les couleurs !

Mais du coup, ça consiste en quoi ? Le coasteering, c’est le résultat d’une recette explosive. Il vous faut : un peu de hauteur, des parois rocheuses et la mer. À ça, ajoutez de la marche, de l’escalade et de la nage. Mixez le tout, et le coasteering est né !

« L’idée est de proposer une façon différente de découvrir les falaises finistériennes, en dehors des balades en bateaux, kayak ou paddle déjà très répandues sur la presqu’île » – Maël, moniteur chez Dizolo.

Certifié 100% adrénaline !

C’est donc à Morgat que le rendez-vous est donné avec Maël, votre moniteur chevronné. Le coasteering se pratique à partir de 14 ans, vous devez savoir nager et être à l’aise en randonnée. Prévoyez simplement une bonne paire de basket et un maillot de bain, le casque et la combinaison vous seront prêtés sur place.

Une fois équipés, suivez les traces de votre guide et préparez-vous à crapahuter pendant 2h30 à 3h. On vous a prévenu pour vous la péter en soirée, il va falloir en baver !

Après avoir marché au milieu de la lande et rejoint la falaise, vous voilà dans le vif du sujet. Vous allez enfin pouvoir escalader les parois rocheuses, sauter dans l’eau, nager sur une trentaine de mètres, découvrir des grottes taillées dans la roche, faire une pause pour écouter attentivement les précieuses anecdotes de Maël et apprécier l’environnement dans lequel vous évoluez.

C’est parce que le parcours pensé par votre moniteur représente une boucle que chaque mètre parcouru sur terre, dans les airs, ou dans la mer, sera inédit !

« Selon les groupes et les participants, le niveau de difficulté est adapté. Les plus courageux peuvent sauter jusqu’à 8 mètres, directement dans l’eau turquoise ! » – Maël, moniteur chez Dizolo.

Un rendez-vous avec la nature, hors des sentiers battus.

Le coasteering, ce n’est pas seulement la nouvelle activité de l’extrême ultra-tendance et insolite à découvrir de toute urgence. Au vu de la beauté de l’environnement dans lequel vous évoluez, le coasteering c’est aussi partir à la rencontre d’une Bretagne sauvage et naturelle, où il vous sera demandé de respecter le moindre recoin.

Chez Dizolo, on aime la nature, et ce n’est pas Maël qui vous dira le contraire ! On vous a promis qu’il vous en ferait voir de toutes les couleurs non ? Bien plus qu’un simple moniteur de sport extrême, il sait également se transformer en véritable guide local, pour faire du coasteering une activité « éducative ».

« Il est important que les participants prennent conscience de l’environnement dans lequel ils évoluent. Car la faune et la flore y est très fragile, et que de mauvais comportements pourraient entraîner leur disparition » – Maël, moniteur chez Dizolo.

En effet, le parcours étudié par Maël, vous fait évoluer dans un site naturel protégé. Eau turquoise, pins, cavités creusées par la mer, grottes, plantes comestibles autant d’éléments naturels qu’il est impératif de découvrir avec soin et respect. Tel sera le message délivré par votre moniteur, qui vous prouvera qu’il est possible de s’éclater en milieu naturel avec un minimum d’impact sur son développement.

Pour clore ce sujet, il ne nous reste plus qu’à vous livrer une information au combien importante : sachez que chez Dizolo, on fait passer le plaisir avant le business. C’est pourquoi une sortie de coasteering ne vous coûtera que 35 euros par personne !

Voilà, il ne vous reste plus qu’à contacter Maël en vous rendant sur le site dizolo-nature.fr et réserver votre prochaine sortie de l’extrême ! Ah, j’oubliais : quand vous serez au sommet de votre gloire, en train de raconter vos exploits devant un public épaté, n’oubliez pas de penser à nous et de publier votre photo avec le #Portdattache.

À propos de Emilie

Produit 100% Charentais passionnée de sport et de nature. J'ai découvert la Bretagne... a contre cœur, (les préjugés ont la peau dure !) et j'en suis repartie en pleurant ! Depuis cette incroyable découverte, il m'est vitale de m'y échapper plusieurs fois par an avec mon vélo. Encore une preuve que tout peut arriver sur un malentendu !