© Kaamelott

Kaamelott : Le Saint-Graal des téléséries

Allons droit au but : Kaamelott est incontestablement la meilleure télésérie de tous les temps. BAM ! Des personnages badass, des répliques cultissimes, des acteurs du feu de dieu… mais pas que ! C’est surtout le meilleur moyen de comprendre la légende arthurienne. Pas de liste des punchlines les plus cool… Les copains de Topito l’ont déjà fait. Et entre nous, si vous lisez cet article, je suis prête à parier que vous les connaissez déjà toutes par cœur ! Partons plutôt à la quête de ce qui fait de Kaamelott le Saint-Graal des téléséries.

1 – Kaamelott le Saint-Graal des téléséries : un sujet bien senti

Pas facile de comprendre ce qu’est la légende arthurienne quand histoire, légendes et magie s’y entremêlent. Un petit topo rapide et efficace s’impose :

Arthur Pendragon c’est THE roi ultra charismatique choisi par les dieux. Au cours d’une petite sauterie organisée par le druide Merlin (dit Coco l’asticot), il tire l’épée magique Excalibur de son rocher. Cela met tout le monde d’accord, Arthur deviendra roi de Bretagne. La Bretagne d’Arthur est composée d’une partie de la Grande-Bretagne et de notre Bretagne actuelle. Sa mission numéro 1 : fédérer tous les royaumes de Bretagne pour repousser l’envahisseur saxon. Depuis le royaume de Camelot, où il est entouré de sa femme Guenièvre et des chevaliers de la Table Ronde, il repousse l’envahisseur tout en cherchant la relique la plus sacrée de la chrétienté : le Saint-Graal.

Comme toute bonne histoire, il faut une part d’amour, d’adultère et de trahison : Arthur séduit Morgane (qui est aussi sa demi-sœur, mais ça il ne le savait pas… Glauque!). De cette relation extra-conjugale naît Mordred. Plus tard, la reine Guenièvre se carapate avec le chevalier de la Table Ronde Lancelot. Arthur part à leur poursuite. Mordred devenu grand profite de l’absence du roi pour lui voler le trône. Et c’est finalement sur le champ de bataille que le père et le fils s’entretuent… BA-DANT !

Vous l’aurez compris, avec une histoire pareille, Kaamelott avait déjà un bon potentiel pour devenir le Saint-Graal des téléséries.

2 – Des dialogues et des personnages complètement dingues

Kaamelott c’est donc la parodie complètement décalée du roi Arthur et des chevaliers de la Table Ronde, de la fondation du royaume de Camelot à la guerre qui a fait rage entre le chevalier Lancelot et le roi. Tout ça sur fond de Quête du Graal, coup sur coup vase, saladier ou autre pierre incandescente*. Qu’on se le dise, le succès de la télésérie « heroic-fantasy » réside dans des dialogues et des acteurs justes dingues. A chaque épisode des répliques qui deviennent des cultes. Tout ça grâce à des personnages pétés du casque mais surtout très attachants. Petite préférence pour Karadoc et Kadoc du Pays de Vannes… objectivité proche de zéro.

*Incandescente : “Qui peut accaparer des objets sans resurgir sur autrui”.

3 – La patte Astier

On ne peut pas parler de Kaamelott sans mentionner l’incroyable Alexandre Astier : à la fois créateur, scénariste (à quelques exceptions près) et acteur principal puisqu’il joue le roi Arthur. Mais Kaamelott c’est aussi une entreprise familiale. Un petit point généalogie s’impose, dans la famille Astier nous avons donc :

  • Le père : Lionel Astier interprète (si tu viens de lire ce mot comme ça : “interprèèèèèèèèète”, tu es sans conteste un fan) le chevalier Léodagan roi de Carmélide, père de la reine Guenièvre.
  • La mère : Joëlle Sevilla qui joue Dame Séli la femme du chevalier Léodagan et donc la mère de la reine.
  • La belle-mère : Josée Drevon joue Ygerne la mère du roi Arthur.
  • Le demi-frère : Simon Astier joue Yvain le chevalier au Lion.

Tous les ingrédients étaient réunis pour faire de Kaamelott un incontournable des séries françaises. Désormais on ne peut qu’attendre avec impatience la saga d’Alexandre Astier sur le grand écran. Pour patienter, et parce que vous en mourrez d’envie… Lâchez-vous et partagez avec nous vos répliques préférées !

À propos de Pauline

Pauline est une grande curieuse dont la soif de connaissance n'est jamais assouvie. Globe-trotter, elle a mis les voiles vers les quatre coins du monde, mais c'est en Bretagne que son cœur est ancré. Toujours une anecdote à raconter, elle est persuadée que rien n'arrive par hasard.