© Marnie

Le gâteau de beurre breton : la recette ancestrale

Bon, aujourd’hui, il ne fait pas très beau et vous cherchez comment vous remonter le moral ? Bien joué, nous avons ce qu’il vous faut. La recette du vrai, du bon, du génial… gâteau de beurre breton ! Ne le confondez pas avec le kouign-amann, ce  n’est pas la même chose, bien que ce soit aussi à base de beurre.

Mais oui, vous le connaissez, ce gâteau qui vous élargit les hanches rien qu’en le regardant… Et oui, il doit contenir 20 % de beurre, sinon, ce n’en est pas un ! Il faudra donc penser à l’éliminer

Nous aurons le temps de revenir plus amplement sur l’histoire de ce délicieux gâteau. Pour le moment, Port d’Attache veut vous offrir sa recette ancestrale. Comme vous savez (ou pas, mais désormais oui), chaque famille bretonne possède sa propre recette du gâteau de beurre breton et, bien sûr, la considère comme la meilleure. Faites confiance à celle qui suit, elle vaut son pesant d’or (ou de beurre, c’est tout comme), en plus, elle est d’une simplicité enfantine.

Les ingrédients du gâteau de beurre breton

  • 250 grammes de farine de blé
  • 250 grammes de sucre blanc
  • 250 grammes de beurre salé (était-ce nécessaire de préciser ?)
  • 6 jaunes d’œufs
  • 1 jaune d’œuf pour la dorure finale

Pour commencer, mélangez la farine et le sucre. Une fois cela fait, ajoutez en deux fois le beurre préalablement coupé.

Vient l’étape de pétrissage (à la main) jusqu’à obtenir un pâton assez compact. Avec ce pâton, formez un puits dans lequel vous viendrez verser les jaunes d’œufs. À ce stade, c’est un peu plus complexe car cela devient très collant, pour autant, il faut persévérer.

Une fois que vous pouvez vous dépatouiller, versez la pâte dans un moule d’au moins 20 cm de diamètre. Pour ces doses-là, du moins, car de plus grandes doses impliquent un plus grand moule.

Étalez le dernier jaune d’œuf sur la pâte aplatie et dessinez des traits à l’aide d’une fourchette.

Enfournez à 180° pendant 45 minutes puis à 130° pendant 15 minutes

Vérifiez bien, durant la cuisson, que votre gâteau ne crame pas car selon les fours, il cuit plus ou moins fort. Il est sensible – et capricieux -, vous comprenez ?

Lorsque votre four annonce que, ça y est, la cuisson est faite, sortez votre gâteau de beurre breton et laissez-le refroidir (une bonne heure est nécessaire) avant de le sortir de son plat.

Maintenant, dégustez, et ne vous lassez jamais de ce goût merveilleux qui sonne la cornemuse de votre cœur. C’est le gâteau de beurre breton qui fait cet effet…

Par contre, n’oubliez pas qu’avant le dessert ou le goûter, on prend l’apéro… Et pourquoi ne pas festoyer en savourant de croustillantes chips de blé noir ? Un mets des plus chics, facile et rapide à réaliser !

À propos de Marnie

Marnie mange le beurre au couteau et en dépit des années passées loin de la France, cette fille de marin est restée très attachée à son Finistère. Un peu chauvine sur les bords, elle aime l'idée de montrer sa région sous un angle différent et elle se base sur une philosophie : nul besoin d'ouvrir les yeux pour voir le monde autrement, il suffit d'ouvrir son esprit.
Penn ar Box

Envie de gagner une Penn ar Box ?

Abonne-toi à la newsletter Port d'Attache pour tenter ta chance au tirage au sort mensuel !