Menu
Culture
13 mars 2017

La Route du Rock, bastion de la musique indé en Bretagne

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInPin on Pinterest

Question festival, le patrimoine culturel de la Bretagne est une véritable mine d’or ! Immense richesse qui fait de notre région, une des plus actives sur l’aspect évènementiel chaque année. Parmi les filons qui ambiancent les foules, c’est un festival d’un genre « irréductible » qui nous intéresse ! La Route du Rock, inébranlable bastion de la musique indé en Bretagne.

La Route du Rock : festival des corsaires

Si vous possédez l’âme d’un pirate, cet évènement est définitivement fait pour vous ! Votre esprit libre et sauvage de boucanier y sera comblé, pour le plus grand bonheur de votre déhanché et de vos esgourdes.

Chaque année depuis 1991, c’est face au vent que le pavillon de La Route du Rock flotte fièrement, paré à en découdre avec la tempête de sa programmation. Une cassette vidéo vintage surplombant des os, l’esprit corsaire annonce la couleur d’un festival musical né pour faire exploser en vous une dose de folie jouissive.

Sur le pont, c’est la musique indépendante qui est à l’honneur. Entre gros poissons du genre et pépites fraîchement découvertes, tout le monde peut y trouver son compte. C’est ça être un festival de référence du rock, c’est ça être le dernier bastion de la musique indé en Bretagne !

Bastion : ce qui forme une défense solide, un soutien inébranlable de quelque chose.

Une organisation contre vents et marées

Lors de chaque édition de La Route du Rock, il n’y a pas que l’ambiance qui soit flibustière… Chaque lieu utilisé pour recevoir le festival l’est tout autant ! Pour commencer, c’est au fort Saint-Père à Saint-Père-Marc-en-poulet (35) que les hostilités se déroulent. Lorsque l’état de siège sonne, c’est au rythme des hurlements des festivaliers que résonne l’écho de la musique indé en Bretagne !

Une envie de prolonger l’expérience ? Il vous suffit de quitter le fort Saint-Père pour en trouver un second. Pour cela, direction la ville la plus corsaire de l’Ouest, Saint-Malo ! Non loin du fort Vauban du Petit Bé, se trouve la plage de Bon Secours. Petit paradis qui porte bien son nom, car il arrive à point nommé à votre rescousse pour continuer la fête de la veille pendant la journée.

« Le rock est la foutue meilleure drogue du monde » – Angus Young

Comprendre ce qu’est la musique indé

Un sujet souvent dépeint de long en large, un thème tout aussi régulièrement débattu avec passion. Pour faire simple, le rock indé est une classification musicale qui nous vient du Royaume-Uni des 70’s.

L’émergence du punk fait office d’une véritable bombe dans les chaumières et vient casser les codes de l’industrie musicale de l’époque. Les majors du disque voient un monopole s’envoler, au profit d’un rock distribué indépendamment.

À la base, le rock indé n’est donc pas un courant musical mais désigne les disques publiés par des « petits » labels. Une étymologie en distribil, toujours vivement débattue de nos jours (un peu comme nos crêpes et nos galettes en BZH) ! Puisque dans l’équipage du port nous sommes sympathiques, voici 3 liens très instructifs qui vous permettront de parfaire votre culture musicale sur le sujet :

Qu’est-ce que c’est « indé » ? – Stereolux

Édito : la musique indé, c’est quoi au juste ? – Indeflagration

Au fait, ça veut dire quoi, « indie » ? – Ladiesroom

2 bonnes raisons de vivre La Route du Rock : bastion de la musique indé en Bretagne

1 – Parce que bon sang, la musique indé c’est bon !

Avec le rock indé il n’y a pas de triche possible ! Si les types qui sont devant vous sur la scène de La Route du Rock sont prêts à sortir leurs tripes, c’est pour vous faire vivre leur musique.

Si certains se complaisent dans leur label perso, d’autres fuient une industrie devenue trop commerciale. Expérience et partage sont les maîtres mots de ces pirates du système, le festival lui, le port d’attache de cette soif d’indépendance.

2 – Vivre La Route du Rock sur la plage de Bon Secours est un luxe

Chez Port d’Attache, les festivals bretons nous les avons écumés ! Des plus populaires aux plus méconnus, toujours avec la même énergie pour découvrir des ambiances électrisantes.

Pouvoir vivre un live sur une plage, une mousse à la main et avec une piscine naturelle à disposition… C’est unique ! Si vous êtes à la recherche d’expériences singulières, ajoutez la collection d’été de La Route du Rock sur la plage de Bon Secours à votre liste. C’est quand même plus proche que Calvi On The Rocks bordel !

Pour ne rien rater du plus corsaire de nos festivals bretons, retrouvez les informations sur leur Facebook, leur Instagram, leur Twitter et leur site. On vous donne rendez-vous dans la traditionnelle chenille humaine de fin de soirée !

Une envie de piraterie supplémentaire ?
Jeanne de Belleville, la première femme corsaire de l’histoire était bretonne

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInPin on Pinterest

Simon

Simon est le capitaine qui aime jouer avec les mots. Après ses études dans le commerce et les finances il conserve cette attirance pour les joutes verbales. Curieux et engagé, il a toujours son avis à donner. Sa philosophie est simple, mieux vaut danser sous la pluie plutôt que d'attendre le soleil.