Mini transat de Clarisse sur l’Atlantique !

Objectif Mini Transat 2017

Il y a 1 an, je n'avais jamais fait la moindre navigation en solitaire. Et dans moins d'1 an, je vais tenter de réaliser mon rêve : traverser l'Atlantique en solitaire et en course sur un mini bateau de 6m50. Une vidéo magnifique, réalisée par Martin Keruzoré de Air Vide et Eau productions ! Merci ! :)et merci à mes partenaires, qui soufflent dans les voiles de mon bateau : Tbs1978 // www.everial.com // Corine de Farme // Presales ImaKumo // OKKO Hotels // Michel et Augustin // Popcarte // Filovent : le plaisir de naviguerClasse MINI Mini Transat 2017#GOPILEPOIL #HeureuxEtFous

Publiée par Clarisse sur l'Atlantique sur Mardi 15 novembre 2016

Une personnalité aux multiples facettes, Clarisse a choisi de se lancer un défi : la course Mini-transat sur l’Atlantique. À travers ses vidéos, elle nous fait partager la mer, les embruns, le vent breton, le sel marin. Ces éléments de Dame nature nous éclaboussent au visage. Port d’Attache part à la rencontre de ce jeune marin plein d’audace !

Mini-transat sur l’Atlantique? Oui, mais pour qui ?

Clarisse Crémer, 26 ans, parisienne devenue bretonne n’a pas fait ce choix par hasard. Suite à un accident au rugby, elle refuse de stopper tout défi sportif. Elle se lance dans diverses compétitions sportives. Diplômée d’HEC Paris, présidente du club de voile d’HEC, c’est donc tout naturellement qu’elle a décidé de se lancer dans ce projet en lien si étroit avec le monde maritime.

« Il faut faire le choix de se lancer » – Clarisse Crémer

En 2017, ce jeune mousse se lancera au départ de la course « Mini Transat » devenue une référence. Celle-ci parcourt l’Atlantique à la voile et en solitaire. Créée en 1977, la course fêtera sa 21ème bougie. Tous les 2 ans, s’élancent des marins de tous niveaux, passionnés par le challenge. À travers vent et marées, c’est en faisant escale aux Canaries, pour une arrivée à Pointe à Pitre que nous découvrirons qui est l’heureux gagnant.
Inspirée par des personnalités comme Michel Desjoyeaux ou encore Ellen Macarthur, Clarisse va affronter cette course unique au Monde, le rêve d’une vie.

« Il faut vivre ses rêves » – Clarisse Crémer

À la recherche de l’aventure !

Elle n’avait jamais passé une nuit seule en mer, jamais changé une voile seule, jamais navigué en solitaire, avant d’oser se lancer dans ce projet. 30 jours en mer, sans moyens de communication, sur un bateau de 6.50 mètres ne l’effraient pas ! Soif d’aventure, soif d’apprentissage nourrissent sa motivation. Elle convient que ce défi réunit la passion et la folie.

Des rencontres au fil de l’eau …

Avec cette course, Clarisse souhaite dépasser ses limites, se connaître mieux. C’est une expérience unique qui lui a demandé 2 ans d’entraînement physique et mental. Pour elle, c’est un combat à gagner ! De belles rencontres, telles que celle avec Tanguy Le Turquais, ont enrichi cette période de préparation. Le plaisir de se lancer un défi et de le mener à terme est le leitmotiv de Clarisse.

« La magie des paysages, les confrontations face aux conditions climatiques, sont les ingrédients qui feront la richesse de cette expérience. »

Embarquez avec nous pour de nouvelles aventures: Clarisse sur l’Atlantique : une traversée et des cookies

À propos de Morgane

Morgane est attirée par la mer et ses embruns, amatrice de gâteau breton, danseuse en cercle, le Sud Finistère est une longue histoire familiale. Toutefois, elle reste fidèle à la fameuse galette-saucisse !