Logo Port d'Attache Le média qui vous donne une autre idée de la Bretagne

Le média qui vous donne une autre idée de la Bretagne

  • Rechercher
  • Menu

FIN AR BED : la série à regarder de toute urgence

© FIN AR BED
Écrit par
11 Sep. 17

Trois mots qui résonnent comme une fatalité : FIN AR BED. Signifiant « fin d’un monde », cette série made in BZH va produire l’effet inverse chez vous. Un thriller de l’Ouest moderne qui renoue avec nos racines ? Sérieusement, ça fonctionne ! Zoom sur la fiction bretonne à visionner de toute urgence.

FIN AR BED : le road-movie très quali

Un générique nous rappelant celui de la série « True Detective », une qualité d’image professionnelle et des acteurs convaincants… voilà ce qui frappe lors des premières minutes de visionnage. Nous sommes plongés dans un univers unique en son genre, une véritable course contre la montre se déroulant en Bretagne.

« Nous avions en tête de concevoir une série sous la forme d’un road-movie se déroulant sur trois jours à travers la Bretagne. S’y rencontreraient trois générations, incarnées par trois personnages un peu perdus dans leur vie et dont le monde s’effrite. » – Étienne Strubel

Les bases sont là, nous suivons l’aventure de trois protagonistes que tout oppose : génération, place dans la société et personnalité. Le jeune fougueux Klet, cherche à fuir un monde de mafieux. L’attachant Fañch, doyen de l’intrigue, ajoute une pointe de fantastique à la série. Et Marie, la bourreau de travail que la vie brise en mille morceaux.

« Trois personnages, trois destins, trois jours au bout du monde »

Vous trouvez ça complexe ? Pourtant, le génie de FIN AR BED est là, mélanger les genres pour créer des passerelles inhabituelles. Ainsi, d’une scène à l’autre, nous passons d’un thriller haletant à une série fantastique, sans que le résultat final perde de son intérêt.

3 raisons de regarder FIN AR BED

1 – L’univers de la série est unique

Dans FIN AR BED, la Bretagne n’est pas une région mais un pays ! Tout est pensé pour rendre cet aspect réaliste : la langue utilisée, les marques publicitaires, les panneaux de signalisation… tout est en breton. Une immersion totale et finement menée, qui permet aux novices de travailler leur langue bretonne, la série étant sous-titrée en français.

2 – La série se veut moderne

Son format est fait pour ! Composé de sept épisodes de 10 minutes, libre à vous de découvrir l’intrigue depuis votre smartphone ou votre tablette une fois les épisodes disponibles.

3 – Pour la beauté des paysages

On en voit du pays ! De Roscoff, en passant par Quimper, puis par les Monts d’Arrée… La Bretagne se dévoile sous toutes ses formes. Mention spéciale à la scène du Mont Saint-Michel de Brasparts qui vous laissera sans voix.

Difficile pour nous d’en dire plus, si nous voulons vous laisser le plaisir de la surprise. Ce qui est certain, c’est que les projets comme FIN AR BED ne se bousculent pas au portillon. Notre conseil est simple, ne ratez pas cette occasion de découvrir une intrigue bien ficelée, mettant le patrimoine armoricain au premier plan.

Simon

Simon est le capitaine qui aime jouer avec les mots. Après ses études dans le commerce et les finances il conserve cette attirance pour les joutes verbales. Curieux et engagé, il a toujours son avis à donner. Sa philosophie est simple, mieux vaut danser sous la pluie plutôt que d'attendre le soleil.

Partager sur Facebook

Le meilleur de la Culture bretonne