La cuillère de mariage, tradition bretonne

Certains décident de célébrer leur amour en s’unissant aux yeux de la loi, et aussi de l’église. En Bretagne, nous aimons l’amour. D’ailleurs, il existe une tradition : celle de la cuillère de mariage. Si elle a été très populaire dans les siècles qui ont précédé le nôtre, elle s’est depuis un peu perdue. Pourtant, la tradition de la cuillère de mariage n’est pas encore morte. Nous avons décidé de vous en dire plus, afin de raviver cette flamme, par amour de la tradition.

Mais qu’est-ce que c’est, la tradition de la cuillère de mariage ?

Une cuillère de mariage est une cuillère travaillée et ouvragée datant du XIXème siècle, a minima. Il s’agit d’un objet gravé de fleurs, d’arabesques ou de formes géométriques. En somme, des formes esthétiques, donnant à la cuillère un style sophistiqué. Fabriquée en bois, il ne faut cependant pas croire que l’on utilisait n’importe quel bois. Il faut du bois d’arbres fruitiers, dont le grain est plus fin que celui des autres. Parfois, ces objets sont pliants. Cela dépend effectivement du raffinement de la cuillère. Il reste qu’elle est un signe d’opulence d’une famille ou d’une personne, car à l’époque, cela coûtait assez cher de s’en faire fabriquer une. C’est pourquoi, certains les réalisaient eux-mêmes, prouvant ainsi aux autres leur qualité d’artisan ou exposant simplement leur talent.

Comment était organisé un mariage aux XIX et XXème siècles ?

La cuillère de mariage est, comme son nom l’indique, plutôt populaire pendant les mariages des XIX et XXème siècles. À l’époque, on ne trie pas les personnes invitées à la réception. On invite tout le village ! En effet, il était coutume de convier parfois jusqu’à mille personnes. Pas évident alors, en termes de logistique, d’organiser une réception pour autant de personnes. Seul le buffet était ajusté, selon les moyens à disposition et le budget total des mariés. Les conviés devaient donc apporter leurs propres couverts. Les mets étant simples, il s’agissait souvent de potées, de légumes ou de viande, faciles à déguster à la cuillère.

La cuillère de mariage, tradition de l’amour

Il était donc courant de voir tous les invités ramener leur cuillère afin de pouvoir manger. De fil en aiguille, la cuillère de mariage est devenue un objet que l’on offrait aux mariés en guise de cadeau de mariage. Elle augure la bonne chance et l’amour au sein du foyer. À l’époque, avoir toujours de quoi manger dans son assiette était beaucoup plus difficile qu’aujourd’hui…

Aussi, si un homme célibataire offrait sa cuillère à une femme qu’il convoitait, cela pouvait être synonyme d’une demande en mariage. Les temps et les pratiques ne sont vraiment plus les mêmes qu’aujourd’hui ! Mais, entre amis, il était également possible de s’offrir des cuillères de bois. Au delà de la tradition de l’amour, cette cuillère travaillée représentait surtout l’affection que l’on pouvait porter à une personne.

La cuillère et son symbolisme, aujourd’hui !

Au XXIème siècle, la tradition de la cuillère de mariage est très rare, mais pourtant pas encore morte. Effectivement, il est aujourd’hui de plus en plus courant de se voir offrir une cuillère de bois en guise de bonne chance. La tradition revient petit à petit, pour le plus grand plaisir des amateurs de beaux objets. Si la cuillère servait avant à manger, aujourd’hui, elle n’est plus qu’un objet décoratif de qualité. Une sorte de rappel des anciens temps. Des artisans réalisent encore ces cuillères, perpétuant la tradition de l’amour, offrant la chance à de nombreux couples qui se marient.

Et si vous réalisiez la vôtre ?

Cela vous intéresse, et vous voulez fabriquer votre propre cuillère de mariage ? Pour décorer votre intérieur, ou l’offrir, il existe des stages de sculpture de cuillères. Passez donc à l’action, et perpétuez à votre tour une tradition presque ancestrale et ravissez votre entourage !

Vous l’avez donc compris, la cuillère de mariage est une tradition qui a traversé les âges. Presque effacée, elle a su perdurer et retrouve aujourd’hui un nouveau souffle. Grâce à la vague écologique, l’amour de la nature et des choses faites artisanalement, la cuillère a su prendre une nouvelle place au sein de nos foyers. Alors, vous vous mariez quand ?

À propos de Marnie

Marnie mange le beurre au couteau et en dépit des années passées loin de la France, cette fille de marin est restée très attachée à son Finistère. Un peu chauvine sur les bords, elle aime l'idée de montrer sa région sous un angle différent et elle se base sur une philosophie : nul besoin d'ouvrir les yeux pour voir le monde autrement, il suffit d'ouvrir son esprit.
Penn ar Box

Envie de gagner une Penn ar Box ?

Abonne-toi à la newsletter Port d'Attache pour tenter ta chance au tirage au sort mensuel !