© Thibault Poriel

Tout savoir sur la baie des Trépassés

Mystérieuse, dépaysante et dynamique. Autant de qualificatifs pour un seul et même endroit. C’est dans l’ombre de la célébrissime pointe du Raz, que je vous propose de partir à la découverte de la baie des Trépassés. Méconnue du grand public, naturelle et préservée, elle n’a pour autant pas à rougir de ses nombreux atouts. Dans ce nouvel article, je me lance un défi : vous prouver qu’être dans l’ombre d’un géant, n’a jamais altéré votre lumière, voire même peut contribuer à protéger votre éclat !

La légende de la baie des Trépassés

Avant toute chose, faisons un point carte : la baie des Trépassés, c’est un petit coin de paradis situé à l’extrême ouest de la pointe du Finistère sud. Nichée entre la pointe du Raz et la pointe du Van, elle fait face au tempétueux archipel de Sein.

Et vous le savez sûrement, la Bretagne est une terre de légendes. La baie des Trépassés n’échappe pas à la sienne. En breton on l’appelle Boë an Anao, qui signifie : la « baie des âmes en peine ». Pas très glorieux comme nom pour un si joli endroit ! Passons… La légende raconte qu’autrefois, les corps des marins qui avaient perdu la vie en mer venaient s’y échouer. La faute à la configuration des courants de marée et aux vents dominants de secteur ouest qui poussaient les corps des naufragés vers la baie des Trépassés.

Une autre légende rapporte qu’elle servait de lieu d’embarquement des dépouilles des druides morts vers l’Île de Sein pour leur inhumation.. Sympa comme endroit pour se dépayser, vous ne trouvez pas ? Je vous ai promis du mystère en début d’article vous êtes servis !

Discrète par obligation, caractérielle par nature

Pour la plupart des gens quand on évoque la pointe du Finistère sud, on pense tout de suite à la très réputée pointe du Raz. Seuls les connaisseurs et les curieux osent pousser quelques mètres plus loin pour y découvrir la discrète baie des Trépassés située en contrebas. En effet, sa longue plage de sable est confinée entre la Pointe du Raz et celle du Van. La vue donne sur l’archipel de Sein et l’amas de Tévennec juste en face. Son label Grand site de France, témoigne de sa beauté et de son exception.

Constamment exposée aux intempéries, aux assauts de la mer et du vent, la baie des Trépassés jouit d’un écosystème solide et robuste. La nature y est belle, l’endroit est sauvage et il y règne une ambiance reposante. Le tout a seulement quelques mètres de la pointe du Raz, visitée par des milliers de touristes chaque année.

Soyez curieux si vous faites partie de ces visiteurs venus du monde entier. Faites l’expérience et rejoignez la baie, descendez dans cette cuvette, admirez face à vous l’océan à perte de vue, le bruit des vagues qui s’écrasent sur les rochers ou qui terminent leur course sur le sable. Sentez le vent vous fouetter le visage, et au milieu de cette immensité, prenez conscience à quel point vous êtes petit. Petit certes mais invincible. Parce qu’elle est comme ça la baie des Trépassés : petite, discrète, caractérielle, sauvage mais invincible.

Un paradis pour les sportifs

La baie des Trépassés n’est pas seulement belle. Elle représente aussi un terrain de jeu idéal pour les surfeurs et les randonneurs. Si vous êtes un fou de la glisse et que vous rêvez d’eau turquoise, de falaises et de jolis rouleaux, ce spot est pour vous. Six cent mètres de plage qui vous garantissent autant d’espace pour vous éclater quelle que soit la marée et quel que soit votre niveau. Après l’effort, vous allez adorer étendre votre serviette sur le sable et profiter du cadre idyllique et reposant, le temps de reprendre votre souffle !

Les randonneurs ne seront pas déçus non plus par la beauté des balades qu’offre la baie. Desservie par le fabuleux GR 34, il est facile de le suivre que ce soit pour rejoindre la pointe du Raz ou au contraire pour marcher en direction de la pointe du Van. D’un côté comme de l’autre, les panoramas sont à couper le souffle. Un mélange de couleurs et d’éléments que sont l’océan, les falaises et la végétation verdoyante malmenée par le vent. L’intérieur des terres n’est pas en reste puisqu’il est possible de rejoindre le village de Cléden Cap Sizun qui n’est qu’à 5 kilomètres de la baie des Trépassés. Ce lieu, typiquement breton, et à l’architecture locale, est constitué de petites maisons de pêcheurs et vaut le coup d’œil. Ici pas de boutiques à souvenirs, il est question d’authenticité !

Désormais vous êtes prévenus. Il y a en Finistère sud ce qu’on qualifiera de trésor caché. J’espère avoir trouvé les bons mots pour attiser suffisamment votre curiosité et vous donner envie d’aller découvrir cette si discrète baie des Trépassés. Ce petit coin au caractère fort qui vous donnera une illustration du célèbre dicton qui dit « vivons heureux, vivons cachés ». Pour les curieux qui veulent découvrir les sublimes clichés de Thibault Poriel, rendez-vous sur sa galerie Instagram.

À propos de Emilie

Produit 100% Charentais passionnée de sport et de nature. J'ai découvert la Bretagne... a contre cœur, (les préjugés ont la peau dure !) et j'en suis repartie en pleurant ! Depuis cette incroyable découverte, il m'est vitale de m'y échapper plusieurs fois par an avec mon vélo. Encore une preuve que tout peut arriver sur un malentendu !