© Marnie

Test : le Streetnaer, le scooter électrique… et breton !

Le Streetnaer, nous vous en parlions quand nous avons évoqué les innovations écologiques bretonnes. C’est le scooter électrique qui a parcouru la Bretagne entière en près de 10 jours en 2015, soit près de 1100 km ! Entre-temps, l’engin a bien évolué et est désormais complètement accessible au public, en location ou à l’achat. Nous l’avons testé pour vous avec deux matelots de la communauté de Port d’Attache, Margaux et Chloé.

Une nouvelle manière de visiter la Bretagne

Jean-Christophe Chorlay, le créateur du Streetnaer, a mis près de 4 ans à conceptualiser, créer et faire homologuer son véhicule. S’il avait comme objectif premier la vente aux particuliers, il lui a été soufflé une idée tout aussi bonne, venue s’ajouter à la première : proposer le Streetnaer à la location pour des balades encadrées ! Une manière ludique et originale d’admirer les coins alentours, et surtout, d’avoir le temps de les observer. Margaux, une gagnante du concours, nous a confié que même si elle connaissait bien les environs, jamais elle n’avait pu les observer de cette manière.

Quand on est en voiture, on n’a jamais le temps de voir tout ça, le paysage passe trop vite. Avec le Streetnaer, nos yeux se posent sur des choses qui sont là depuis toujours sans qu’on ne les ait vues ! –  Margaux

En effet, avec une vitesse de pointe à 30 km/h et ses 140 km d’autonomie, le Streetnaer vous baladera aux confins des landes bretonnes. Et si vous pensez que ces landes n’ont plus de secrets pour vous, soyez assurés d’être surpris.

Depuis Plestin-des-Grèves jusqu’à Saint-Jean-Du-Doigt

Notre guide, Jean-Christophe Chorlay, nous a conduits depuis Plestin-les-Grèves jusqu’à la plage de Saint-Jean-Du-Doigt, en passant par Loquimer, Christ (oui, on a vu le Christ !) et la table d’orientation. Une balade de près de quatre heures sur presque 45 km !

Équipés de gilets et de casques de sécurité, nous étions reliés par le son à Jean-Christophe. Nous recevions ainsi les consignes, les commentaires sur le paysages et également la direction à prendre. C’est assez agréable, car nous ne devions donc pas nous arrêter toutes les quatre minutes.

Notre balade nous a menés aux thermes Gallo-Romains, et notre guide nous les a présentés en détail. Plus loin, nous avons même fait un arrêt au vieux port de Toul An Héry. Jean-Christophe connaît son sujet et c’est fascinant de voir à quel point nous autres Bretons avons participé à l’Histoire, celle avec le H majuscule. Nous avons ensuite roulé jusqu’à Loquimer pour nous arrêter sur la jetée. Les Streetnaer ont tapé dans l’œil de tous ceux qui étaient présents ! Il n’est pas courant de voir ce genre d’engin débarquer au bord de la plage ! Pour terminer, nous avons roulé vers la Table d’Orientation près de Brézéhan et enfin vers la plage de Saint-Jean-Du-Doigt.

Une balade pittoresque, avec du dénivelé, et beaucoup de choses à voir. Jean-Christophe, merci !

Le Streetnaer, le bolide du futur… 100% Bretagne !

Il est certain que le Streetnaer est le bolide du futur. Tous les éléments proviennent de Bretagne et sont assemblés à la main dans l’atelier de Jean-Christophe Chorlay, le créateur. Tout se déroule à Plestin, et plus précisément à Kergavarec. De plus, c’est un véhicule 100% électrique et sécurisé (l’actionnement du frein éteint le moteur). Il peut paraître difficile de le prendre en main au premier abord, mais une fois que nous prenons confiance en nous, ça roule comme sur des roulettes (vous m’en direz tant). D’ailleurs, il y a trois roues : une à l’avant et deux à l’arrière pour un maintien plus stable et une maniabilité plus ample.

Le Streetnaer, c’est LA solution écologique et ultra locale pour se sensibiliser et en même temps en prendre plein les yeux. Il ne serait pas surprenant qu’un jour il y ait des spots de Streenaer un peu partout en Bretagne, proposant des balades en groupe, encadrées ou non. Parce que oui, figurez-vous que lors de votre premier essai, il vous est dispensé une formation qui fait de vous un RederBro, un « aventurier coureur du pays » ! Ce véhicule restera aussi disponible à l’achat aux particuliers (comme aux entreprises) avec la réparation et le dépannage comme garantie !

La prochaine saison promet de se placer sous le signe de la découverte avec plusieurs nouveaux parcours que Jean-Christophe Chorlay est déjà en train de tester : grand tour du Yeun Elez (Braspart/Huelgoat), la Côte de Granit Rose, ou encore la presqu’île de Crozon… Jusqu’à 60 km de randonnée électrique !

Nous continuerons de surveiller le Streetnaer de près, car sa facilité d’utilisation, son moteur 100% électrique et sa maniabilité font de lui le bolide le plus prometteur pour le loisir et la découverte en Bretagne ! C’est une affaire qui roule !

À propos de Marnie

Marnie mange le beurre au couteau et en dépit des années passées loin de la France, cette fille de marin est restée très attachée à son Finistère. Un peu chauvine sur les bords, elle aime l'idée de montrer sa région sous un angle différent et elle se base sur une philosophie : nul besoin d'ouvrir les yeux pour voir le monde autrement, il suffit d'ouvrir son esprit.