Logo Port d'Attache Le magazine qui vous donne une autre idée de la Bretagne

Le magazine qui vous donne une autre idée de la Bretagne

  • Rechercher
  • Menu

Le snorkeling, la rando aquatique qui a la côte

Écrit par
18 Sep. 17

Le snorkeling, ce n’est pas la dernière danse à la mode outre-atlantique, c’est l’exploration palmée des fonds marins. Ce mot est issu de « snorkel », mot anglais qui signifie « tuba ». En gros, faire du snorkeling, c’est faire du tuba, ou plutôt, faire de la randonnée, mais dans l’eau ! Préparez votre équipement de plongée, on vous embarque dans l’univers du snorkeling en Bretagne !

La Bretagne, avec ses côtes, est un lieu idéal pour pratiquer le snorkeling. En effet, malgré l’eau parfois fraîche, et les courants et marées dont il faut se méfier, nos bords de mer offrent un panel de décors, ainsi qu’une faune et une flore, extraordinairement variés.

Le snorkeling, à la découverte du paysage maritime

Pour en faire, c’est très simple : il vous faut des palmes, un masque et un tuba (PMT). Et un maillot de bain, accessoirement. On a vu pire comme exigences d’équipement. La pratique du snorkeling se fait sur les côtes, vous l’aurez compris car en zones plus profondes, cela devient de la plongée sous-marine classique. Il y a une alternance entre la « marche », ou ce que l’on peut appeler marche quand on est en palmes, et la nage, en apnée ou non, si vous n’arrivez pas à descendre sous les trois mètres.

C’est plutôt une randonnée de surface. Il s’agit là de s’émerveiller devant ce que la nature a de plus beau à nous offrir, mais aussi de découvrir la diversité de ces décors cachés sous la surface. Cela permet aussi de se sensibiliser à la nécessité de protéger notre planète, les fonds marins, faune et flore, étant menacés par la pollution humaine qui, en plus de nuire à l’air, nuit aux océans et à ceux qui y vivent.

Ceci dit, le snorkeling reste une pratique de loisirs, quelque chose que l’on fait pour le plaisir de la découverte. En effet, que vous soyez un « snorkeleur » novice ou expérimenté, chaque randonnée sera différente et offrira des paysages aquatiques nouveaux.

Et donc, le snorkeling en Bretagne, c’est faisable ?

Evidemment ! De plus, cette pratique est très populaire en Bretagne puisqu’elle offre la possibilité de découvrir les nombreux fonds bretons : la région possède le plus long littoral du pays (1100 km, et le double si l’on inclut toutes les îles). Il y a donc de quoi faire, n’est-ce pas ?

Peu importe où vous êtes, vous trouverez forcément un coin pas trop loin de chez vous. À moins que vous n’habitiez pas en Bretagne… Auquel cas, vous venez de trouver une raison d’y venir !

Si vous n’êtes pas convaincus par votre capacité à vous repérer dans les eaux, sachez qu’il existe des clubs de plongée qui encadrent parfaitement la pratique du snorkeling en Bretagne. Effectivement, il vaut mieux parfois passer par un organisme certifié, qui a parfaitement étudié la zone afin d’éviter toute détérioration du paysage marin, plutôt que d’y aller par ses propres moyens, avec ou sans conseil extérieur (ceux du net, notamment), et risquer justement d’abîmer les fonds. Bien entendu, ce n’est pas de la marche continue, il y a de la nage, mais certains passages se traversent à pieds (à palmes, en réalité).

Vue aérienne de Fort Bloqué #ploemeur #morbihan #bretagne #bretagnetourisme #destinationbretagne

A post shared by Benoit Stichelbaut Photographe (@benoit_stichelbaut) on

Mais alors, où est-ce que l’on peut faire du snorkeling en Bretagne ?

Comme on vous le disait, avec plus de 1000 km de côtes à parcourir et découvrir, la Bretagne est un spot à elle seule. Il y a des zones à découvrir tout au long du littoral breton. Le paradis du snorkeling. Si vous vous sentez assez courageux, vous pourriez partir de Cancale et rejoindre Pornic en ne pratiquant que du snorkeling. Prévenez-nous, si vous le faites, nous ne voudrions pas rater ça !

Ceci dit, voici quelques uns des spots de snorkeling en Bretagne. Le Finistère est le département à chérir pour cette randonnée aquatique, car c’est celui qui a le plus de littoral, mais aussi celui où la visibilité est la meilleure.

  • La côte de Granit Rose : Ploumanac’h, Perros-Guirrec
  • La côte d’Émeraude : Dinard, Saint-Malo
  • Le Finistère Sud : l’Archipel des Glénan, la Baie d’Audierne…
  • Les îles : Belle-Île-En-Mer, Île de Groix,… dont les littoraux ont comme un goût de paradis exotique
  • La Rade de Brest : île de Tibidy, ou du Bindy, où les eaux sont chaudes
  • Le Cap Sizun
  • La Presqu’île de Crozon : Camaret,…

Les canoës sont de sortie!

A post shared by Thomas (@thomas_stefanczyk) on

On peut plonger toute l’année ?

Pas vraiment, non. La meilleure période pour pratiquer le snorkeling en Bretagne s’étale de la mi-avril à la fin septembre, voire jusqu’à la mi-octobre, pour des conditions optimales (temps, température, clarté de l’eau). Et encore, selon la météo parfois grincheuse et frisquette, on peut réduire cette période aux trois mois de l’été. Mais, du moment que l’eau est claire, pas trop houleuse (attention aux marées et courants), que le temps n’est pas à l’orage et que vous êtes motivé, rien ne vous empêche de passer un moment privilégié avec nos côtes.

Veillez cependant à être encadré pour vos débuts, n’y allez pas seul et renseignez-vous bien avant. La pratique de la randonnée aquatique, comme de la plongée, est réservée à un public averti des dangers de la mer.

Alors ? Vous « snorkelez » quand ?

Marnie

Marnie mange le beurre au couteau et en dépit des années passées loin de la France, cette fille de marin est restée très attachée à son Finistère. Un peu chauvine sur les bords, elle aime l’idée de montrer sa région sous un angle différent et elle se base sur une philosophie : nul besoin d’ouvrir les yeux pour voir le monde autrement, il suffit d’ouvrir son esprit.

Partager sur Facebook

Le meilleur du Sport en Bretagne