Symboles bretons, quelle est la signification du Triskel

Il est devenu un des symboles indissociables de la région bretonne, nous voulons bien évidemment vous parler du fameux Triskel. Que ce soit sur les drapeaux, les souvenirs ou encore vos boîtes de gâteaux préférés, il est impossible de passer à côté. Mais au fait, quelle est la véritable signification du Triskel ?

Un symbole vieux comme le monde, voici la signification du Triskel

Vous ne le savez peut-être pas, mais en réalité le Triskel n’est pas un symbole historiquement breton. Pas d’esclandre s’il vous plaît son parcours reste néanmoins étroitement lié aux origines de la Bretagne. Il faut donc remonter à l’époque du néolithique et prendre la direction de l’Irlande pour retrouver les premières apparitions du Triskel. À la même époque, le symbole celte a été retrouvé sur des temples mégalithiques du côté de l’île de Man.

Depuis 1968, le Triskel apparaît sur le drapeau de l’île de Man.

Si sa véritable origine reste un peu floue, les historiens s’accordent pour attribuer le Triskel à la culture celte. Ainsi on comprend mieux le lien avec la Bretagne. Comme vous le savez cette dernière fait partie des grandes nations celtiques. C’est donc en 1914 que le Triskel fait son apparition chez les bretons. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que son entrée ne fut pas triomphale. Choisi par le parti nationaliste breton, il était au début le symbole d’un groupe de résistants tristement connu pour ses dérives fascistes.

Aujourd’hui, la signification du Triskel dans l’esprit de tous n’est plus associée aux heures sombres de l’histoire française. Un temps oublié, c’est en musique qu’il fait son grand retour dans les années 1970. En effet, à cette époque l’essor de la musique celtique auquel il est lié le propulse sur le devant de la scène. Depuis, le Triskel fait incontestablement partie de l’identité de la Bretagne.

Signification du Triskel : les différentes interprétations

Comme lorsqu’il s’agit d’évoquer son origine, les discussions concernant la véritable signification du Triskel divergent. La plus répandue affirme que les trois branches en spirale qui le caractérisent évoquent l’eau, la terre et le feu. Néanmoins, d’autres versions existent. On évoque notamment :

  • les dieux celtes : Lug, Ogme et Dagda
  • les étapes de la vie : enfance, âge adulte et vieillesse
  • le temps : passé, présent, futur

Triskel = Trois jambes

Les plus observateurs d’entre vous auront peut-être remarqué que le Triskel ne prend pas toujours la même direction. À y regarder de plus près, il arrive que les branches en spirale soient tournées parfois vers la droite, parfois vers la gauche. Vers la droite, on dit que c’est signe de paix et de tranquillité. Vers la gauche, il faut se méfier de la guerre et des esprits maléfiques.

Un nom pour plusieurs orthographes possibles

Si la signification du Triskel demeure floue, c’est également le cas de son orthographe. Finalement, c’est un peu le mot avec lequel il est quasi impossible de faire de faute d’orthographe. Triskel, Triskèle, Triskell, Triskelês ou encore Triskelle sont autant de déclinaisons possibles.

Un outil de marketing local

Désormais indissociable de la Bretagne, il fallait évidemment s’attendre à ce que le Triskel devienne un symbole très courtisé par les marques. C’est notamment le cas de l’enseigne « Paysan Breton » qui en a carrément fait son emblème. La brasserie de Lancelot a, quant à elle choisi de le frapper sur les bouteilles de sa bière biologique « Telenn Du ». Un test efficace qui confirme une fois de plus son appartenance à la culture bretonne.

Que ce soit sur des mugs, des porte-clés, des tee-shirts, associé à des marques locales ou encore dans vos assiettes, il est tout simplement impossible de passer à côté. Si la signification du Triskel laisse finalement libre court à l’imagination de chacun, il y en a une qui pourrait bien mettre tout le monde d’accord. Pour certains optimistes, il y aurait des airs de ressemblance entre le symbole celte et le trèfle. Le Triskel, petit porte bonheur breton ? Une version qui nous plaît bien à nous !

À propos de Emilie

Produit 100% Charentais passionnée de sport et de nature. J'ai découvert la Bretagne... a contre cœur, (les préjugés ont la peau dure !) et j'en suis repartie en pleurant ! Depuis cette incroyable découverte, il m'est vitale de m'y échapper plusieurs fois par an avec mon vélo. Encore une preuve que tout peut arriver sur un malentendu !