Savoir dire l’heure en Breton

Savoir dire l’heure quand on apprend une langue fait souvent partie des sujets que l’on aborde en premier car on l’utilise au quotidien. Après avoir appris à parler de la pluie et du beau temps, on vous propose un nouveau défi ! Alors, prêt à vous faire mousser auprès de vos amis en planifiant vos prochaines sorties à la bretonne ? Suivez le guide pour savoir dire l’heure en breton !

Savoir dire l’heure en breton, il était temps !

Commençons par la base, avant de savoir dire l’heure en breton, encore faut-il connaître sur le bout des doigts les chiffres qui sont affichés sur le cadran. Tri (3), daou (2), unan (1)… c’est l’heure de votre cours particulier :

Pet eur eo ? = Quelle heure est-il ?

Connaître la traduction des heures pleines en breton

Pour dire l’heure en breton, on commence par donner le nombre d’heures, toujours de 1 à 12, et non pas comme en français de 1 à 24. Quand on sait compter en breton, c’est presque gagné, sinon voyez un peu:

  • 1h- un eur – (eun neûr)
  • 2h- div eur – (dii veûr)
  • 3h- teir eur – (tèï reûr)
  • 4h- peder eur – (pé-déé reûr)
  • 5h- pemp eur – (pèm-beûr)
  • 6h- c’hwec’h eur – (HHwè Heûr)
  • 7h- seizh eur – (sèï zeûr)
  • 8h- eizh eur – (èï zeûr)
  • 9h- nav eur – (naa veûr)
  • 10h- dek eur
  • 11h- unnek eur
  • 12h- Kreisteiz (midi), Hanternoz (minuit), et non daouzek eur (douze heure littéralement) !

Traduire et parler des minutes en langue bretonne

On donne ensuite le nombre de minutes. C’est là que ça se corse, pour les minutes il y a deux cas de figure. En dessous de 30 minutes, il faut annoncer le nombre de minutes exact. Au-delà de 30 minutes, il faut annoncer l’heure suivante « moins » le nombre de minutes qui la sépare de l’heure actuelle. On vous a perdu ? Alors voilà un exemple : « un eur tri eo » (il est une heure trois) pour le premier cas de figure et « nav eur nemet triwec’h eo » (il est neuf heures moins dix-huit) pour le deuxième cas de figure.

Pour vous faciliter la tâche, voici d’autres exemples pour vous entraîner à dire l’heure en breton:

  • 2h07 = div eur seizh eo (il est deux heures sept)
  • 3h10 = teir eur dek eo (il est trois heures dix)
  • 6h30 = c’hwec’h eur hanter eo (il est six heures et demie)
  • 7h38 = eizh eur nemet daou warn-ugent eo (il est huit heures moins vingt-deux)
  • 9h45 = dek eur nemet kard eo (il est dix heures moins le quart)
  • 11h59 = Kreisteiz nemet unan eo (il est midi moins une)

Petites subtilités et autres pièges à éviter

Vous pensiez que c’était tout ? Eh bien non, la langue bretonne est pleine de subtilités et l’heure n’y échappe pas !

  • Le quart d’heure : “Kard”, par exemple « peder eur ha kard eo » (il est quatre heures et quart)
  • La demie heure : “Hanter”
  • Deux heures de l’après-midi : “div eur goude merenn” (deux heures après manger)
  • Six heures du soir : “c’hwec’h eur noz” (six heures de la nuit)

Et si avec tout ça, vous n’arrivez pas à vous y mettre, ne retenez que « Ken ar c’hentañ! » (à tout à l’heure), ou bien vous pouvez prendre congé de vos amis sans avoir besoin de mentionner un horaire précis. Maintenant plus aucune excuse pour être en retard, même si l’heure est donnée en breton !

À propos de Louisa

Après un exil chez les Savoyards, que j’ai tenté de convertir au beurre salé et au Kouign Amann, je suis de retour en terre natale. Toujours avide de découverte, je ne me lasse jamais de fouler notre belle région. Mon cœur est à Rennes mais je ne résiste jamais longtemps à l’appel des vagues et de l’air iodé.