Logo Port d'Attache Le magazine qui vous donne une autre idée de la Bretagne

Le magazine qui vous donne une autre idée de la Bretagne

  • Rechercher
  • Menu

Pourquoi le West Web Festival est un événement business incontournable ?

© La Pieuvre Studio
Écrit par
07 Aug. 18

En Bretagne, le roi des festivals est sans conteste celui des Vieilles Charrues. Saviez-vous que lorsqu’il bat son plein, un autre événement s’organise en son sein ? Comme une poupée gigogne astucieusement imbriquée, le West Web Festival s’articule sur deux journées au cœur du site de Kerampuilh. Si connaître les ambitions de ce rendez-vous business et breton vous tente, on vous dit tout.

Il était une fois dans le West Web Festival

Quelque part dans l’ouest armoricain, plus précisément en centre Bretagne dans la petite ville de Carhaix (29), un groupe d’irrésistibles gaulois décide de créer le rendez-vous annuel phare pour les entreprises du numérique. À l’origine de cette idée nous retrouvons la Web West Valley, le fonds d’investissement le plus dynamique de la région. Ses ambitions sont simples :

  1. Faire émerger des start-up internationales du numérique en Bretagne
  2. Accélérer la transformation digitale des entreprises bretonnes

A l’origine, une idée qui a du sens: ne pas subir la révolution digitale dans notre région, mais en être l’acteur. Afin de concrétiser cette vision, le West Web Festival naquit. Pour prendre ce virage vers l’avenir, quoi de mieux que le cadre procuré par le festival des Vieilles Charrues pour booster sa notoriété ? Deux événements complémentaires et aux valeurs communes : passion du numérique et développement du territoire. Voilà une base solide pour :

Partir à la conquête de l’West.

La charge héroïque

Histoire de revisiter le titre du mythique western de John Ford, le West Web Festival c’est ça : un élan breton qui allie dirigeants des grandes entreprises du numérique, musique et porteurs de projet. Au programme, les amateurs d’initiatives start-up et de digital sont servis avec :

  • Des conférences menées par des grands dirigeants du numérique et animées par un cru d’exception : Sébastien Misoffe – CEO Google France, Fabienne Arata – CEO Linkedin France, Clarisse Kemer – Navigatrice, Alix Poulet – CEO Leetchi et nous en passons.
  • Les battles de la coupe de France des Start-up, un affrontement en face à face par les porteurs des projets. Les festivaliers, grâce à leur vote électronique en direct, décernent le titre de champion de France au vainqueur. Une compétition acharnée jusqu’en finale, offrant l’opportunité au gagnant de s’envoler pour la Silicon Valley et de déjeuner avec Mounir Mahjoubi, secrétaire d’État chargé du numérique. Cette année, “cocorico” à la start-up brestoise Captainvet.
  • De la convivialité et du networking ! 1 000 personnes sur deux jours ont la chance de participer au Web West Festival. Ce moment, c’est aussi l’occasion de faire des rencontres dans un état d’esprit léger. Qui sait, peut être développeront-ils de nouvelles synergies et imagineront les contrats en or de demain.

Quand nous observons les intervenants, quand nous participons aux battles et quand nous côtoyons les festivaliers de cet événement… force est de constater que cette cinquième édition est une réussite et qu’elle augure un avenir prometteur pour les acteurs bretons du digital. Avec le West Web Festival, la machine pour faire de la Bretagne une terre du numérique est en marche et nous voyons mal comment celle-ci pourrait s’enrayer :

“On rencontre quelquefois son destin sur la route qu’on a prise pour l’éviter” – Mon nom est personne (western culte)

Simon

Simon est le capitaine qui aime jouer avec les mots. Après ses études dans le commerce et les finances il conserve cette attirance pour les joutes verbales. Curieux et engagé, il a toujours son avis à donner. Sa philosophie est simple, mieux vaut danser sous la pluie plutôt que d'attendre le soleil.

Partager sur Facebook

Le meilleur de l'Entreprenariat breton