© Thibault Poriel

Plongez dans la piscine naturelle à Saint-Quay-Portrieux

Besoin d’un rafraîchissement ? Piquons une tête dans la piscine naturelle à Saint-Quay-Portrieux (22), fierté et emblème de cette station balnéaire. Les piscines d’eau de mer, il y en a plusieurs en Bretagne et à chaque fois c’est avec un plaisir enfantin que nous les découvrons. Sortez la bouée en forme de canard et les brassards, aujourd’hui c’est pataugeoire !

Le bijou des quinocéens, la piscine naturelle à Saint-Quay-Portrieux

Le titre de station balnéaire se mérite et dans l’histoire de cette charmante ville des Côtes-d’Armor, ce petit lopin de plage a joué un rôle important dans l’acquisition de son appellation. Retournons en 1929, lorsque le projet de piscine d’eau de mer arrive sur la table du maire de l’époque.

Certains disaient « impossible », d’autres répondaient « baignade pour tous » !

Toujours est-il que bon nombre d’entreprises de l’époque bottaient en touche pour sa construction, cela suggérait un chantier rudement technique à mener. C’était sans compter sur la volonté des acteurs locaux qui mirent un point d’honneur à faire de ce projet une réalité. Le 15 août 1929, après 4 mois de travaux et quelques trous dans la pointe rocheuse du Châtelet, ce fut l’heure de l’inauguration de la piscine naturelle à Saint-Quay-Portrieux.

On n’a pas le même maillot, mais on a la même passion.

Le moment des pirouettes depuis le plongeoir à double niveau sonnait, faisant de ce spot une piscine quasi-olympique. Ce n’est qu’après quelques accidents, que le plongeoir fut remplacé par celui que nous connaissons aujourd’hui.

Pourquoi y a-t-il des piscines d’eau de mer en Bretagne ?

Voilà une question à laquelle Jamy Gourmaud de « C’est pas sorcier » aurait pu répondre, mais puisque le chauffeur Marcel est à la retraite, à notre tour de vous éclairer sur le sujet. Sur les côtes atlantiques, la marée joue aussi bien avec le panorama qu’avec nos humeurs. Lorsque celle-ci se retire et qu’il faut se farcir quelques minutes de marche interminable avant de se baigner, souvent la procrastination l’emporte sur la natation. C’était sans cette habile idée :

La piscine d’eau de mer.

Avec cette prouesse architecturale, libre aux motivés de se baigner dans ce bassin en bord de plage. Cela, sans avoir à patienter que la mer revienne lorsque les coefficients de marée sont importants. Eureka ! À chaque marnage renouvelé, l’eau de mer reste pour notre plus grand plaisir.

En quelques chiffres, la cette piscine d’eau de mer c’est :

  • Un bassin de 25 mètres
  • 1 300 m3 d’eau
  • Le renouvellement presque systématique à chaque marée de son contenant dès que la hauteur d’eau dépasse 9 mètres
  • 2 mois pendant lesquels elle est surveillée, juillet et août

La piscine naturelle à Saint-Quay-portrieux, comment s’y rendre ?

Rien de bien compliqué pour la trouver, c’est un véritable jeu d’enfant. Voici quelques points de repères pour la trouver sur place :

  • Venir par la plage du Casino
  • Ou bien dans l’autre sens depuis la plage du Châtelet
  • Elle se trouve en contrebas des barrières Delpierre (maire en 1929) et est d’un blanc éclatant

Point positif à souligner, les personnes à mobilité réduite peuvent s’y rendre car la plage du Casino est accessible aux fauteuils. Pour le reste, un simple GPS suffira pour trouver votre graal du jour : la charismatique piscine naturelle à Saint-Quay-Portrieux.

Vous l’aurez compris, c’est l’endroit idéal pour les petits et les grands. Bonus, pour les plus aventureux, le GR34 vous tend les bras non loin de là. L’occasion de poursuivre votre exploration jusqu’aux côtes de Plouha et son ancestral port de Gwin Zegal. Qui pour piquer une tête dans les Côtes-d’Armor ?

À propos de Simon

Simon est le capitaine qui aime jouer avec les mots. Après ses études dans le commerce et les finances il conserve cette attirance pour les joutes verbales. Curieux et engagé, il a toujours son avis à donner. Sa philosophie est simple, mieux vaut danser sous la pluie plutôt que d'attendre le soleil.