On s’est jeté à l’eau pour tester le surf à La Torche (29)

S’il y a bien un sport qui inspire l’esprit de liberté, c’est le surf ! Un mode de vie où s’entremêlent performance sportive et respect de la nature avec laquelle on se confronte. Premier département côtier de France, le Finistère représente près d’un quart du littoral français, offrant des aires de jeux à qui veut s’amuser avec la houle. Le plus célèbre des spots de surf bretons se trouve en pays bigouden, véritable arène nautique qu’il vous faut explorer au moins une fois dans votre vie. Si vous êtes motivés, pour achever de vous convaincre d’aller fouler le sable de la Pointe et de glisser sur les vagues puissantes de l’océan, nous nous sommes jetés à l’eau pour tester le surf à la Torche.

Tester le surf à La Torche, des sensations grandeur nature

Le printemps fait timidement son retour, la fraîcheur des températures est bien décidée à ne pas se dissiper et la grisaille a clairement pris ses quartiers au-dessus de nos têtes. Mais ce serait oublier la motivation de notre fine équipe, bien décidée à enfiler son stuff en néoprène pour défier les éléments. C’est l’École de Surf de Bretagne (ESB) qui nous accueille, l’intrépide Santa Mila et moi-même sommes parés pour vivre cette expérience unique.

Il faut dire que nous sommes sereins, ceux qui nous accompagnent dans l’eau sont les premiers passionnés et ambassadeurs de cette discipline sur le territoire : Ronan Chatain, co-fondateur de l’ESB et triple champion de la coupe de France de long board (1998, 1999 et 2001), accompagné par Ian Fontaine, surfeur pro toujours prêt pour développer son sport et sa popularité dans la région.

« Révisons les bases, savez-vous ce que sont le tail, le rail et le nose ? » – Ronan Chatain

Ceux qui sont familiers du jargon reconnaîtront les différentes parties d’une planche de surf et cette question est à l’image des ambitions de cette journée. Le programme est simple : découvrir ce sport pour la première fois de mon côté et se perfectionner pour Santa Mila.

Avec les bons conseils de Ronan Chatain, chaque nouvelle vague est une énième occasion de perfectionner son équilibre et son positionnement sur la planche. Le surf est avant tout un sport de préparation et de réglages minutieux, qui une fois bien assimilés offrent des sensations de libération intenses :

« Ne regarde pas tes pieds, lève la tête et profite du panorama, regarde comme c’est beau ! » – Ian Fontaine

Pourquoi le surf est bien plus qu’un sport en Bretagne ?

Un état d’esprit qui se marie parfaitement à la personnalité des bretons

Comment parler du surf sans aborder son état d’esprit ? Propulsé depuis « l’aloha spirit » des hawaïens, ce courant de pensée et ce train de vie ont fait leur bonhomme de chemin à travers le monde ces dernières décennies. Depuis l’Australie, en passant par Bali et jusqu’en Penn ar Bed, ce mood est celui qui donne sans rien attendre en retour.

Un trait de caractère qui invite au partage d’une passion commune et qui offre des opportunités de belles rencontres. Énormément de bretons se reconnaissent dans ces valeurs de cohésion et d’ouverture d’esprit, voilà une des raisons du succès du surf en BZH.

Tester le surf à La Torche, c’est aussi animer le territoire

C’est qu’il en a fallu des efforts pour faire du spot de La Torche ce qu’il est aujourd’hui. Tout comme Rome ne s’est pas faite en un jour, c’est en défiant les aprioris que l’École de Surf en Bretagne (ESB) a pu voir le jour. Si l’on remonte 25 ans en arrière, pas certain que tous les locaux de l’époque voyaient d’un bon œil « les fanfarons de la vague » amener cette discipline taillée sur-mesure pour les eaux opalines d’Hawaï.

Quand bien même, ces visionnaires ont eu raison d’envoyer valser les préjugés et de suivre leurs convictions. Le résultat ? Ce spot du bout du monde permet d’accueillir une étape de circuit qualificatif du surf professionnel : la Junior PRO La Torche. Une bonne nouvelle, qui est loin d’avoir donné sa dernière session.

Comment le projet Team Nautisme est utile au territoire finistérien ?

Cette journée sous le signe du surf est organisée par Tout commence en Finistère, que nous remercions pour cette expérience unique. C’est à cette équipe que nous devons le projet Team Nautisme, avec des ambitions fortes pour le 29 :

  • Fédérer l’économie locale autour du nautisme et l’utiliser comme levier de développement du territoire
  • Développer et / ou soutenir des manifestations en rapport avec le nautisme

Rappelons-nous, le Finistère est le premier département côtier du pays ! Nous aurions tort de nous priver de ce trésor naturel et il fait du bien de voir que des actions de ce genre sont prises dans la région. Les locaux sont certes concernés mais pas seulement : développer une expérience comme aller tester le surf à La Torche peut aussi attirer les curieux d’autres horizons.

Une idée qui nous plaît chez Port d’Attache, car tout comme ce sport fraîchement découvert, le partage de notre vie en bord de mer et l’envie de faire connaître nos cultures locales nous animent. Avec ce « Breizh Spirit », c’est comme si nous étions les cousins éloignés des précurseurs hawaïens, on est tous dans le même bateau après tout.

À propos de Simon

Simon est le capitaine qui aime jouer avec les mots. Après ses études dans le commerce et les finances il conserve cette attirance pour les joutes verbales. Curieux et engagé, il a toujours son avis à donner sur son Instagram. Sa philosophie est simple, mieux vaut danser sous la pluie plutôt que d'attendre le soleil.