Logo Port d'Attache Le magazine qui vous donne une autre idée de la Bretagne

Le magazine qui vous donne une autre idée de la Bretagne

  • Rechercher
  • Menu

Lombricomposteur : Et si vous adoptiez un ver ?

© Pauline Millet
Écrit par
07 Jun. 18

Vous êtes un amoureux de la nature et des animaux ? Je vous comprends ! Ceci dit… Adopter une petite bête a son lot de contraintes. Il semblerait que Gwénola et Pascal de la Ferme Lombricole de Josselin aient trouvé la solution… et si vous adoptiez plutôt un ver ? Le principe, un lombricomposteur sur roulettes, sur le balcon ou dans la buanderie, pour éliminer vos déchets et créer du bon terreau pour vos petites plantations !

Les vers sont nos amis

J’ai dit un ver ? Mea culpa. Je voulais plutôt dire quelques centaines de vers ! Parce que OUI ! Votre lombricomposteur abrite toute une colonie de vers qui ne demande qu’à s’agrandir. N’ayez crainte ! Contrairement à ce que leur aspect laisse croire, les lombrics ont plus d’un atout… Mis à part leur incontestable discrétion et leur qualité relationnelle, nos amis les vers ne demandent que très peu d’attention. On s’explique :

C’est super facile !

On connaît tous le principe du compost. Souvent au fond du jardin, vous y déposez vos déchets organiques. Et qu’on se le dise, cette poubelle en plein air reste bien souvent à l’abandon et le précieux compost aussi. Avec le lombricomposteur, zéro contrainte, vous donnez à vos nouveaux amis à manger, et eux vous le rendent bien en transformant vos déchets en un bon terreau pour votre jardin ou vos jolies plantes d’intérieur. Mais ce n’est pas tout, ils vous offrent aussi une précieux liquide noir appelé “Thé de vers”, engrais détonnant à vaporiser dilué.

“Le lombricomposteur a beaucoup d’avantages, déjà vous y mettez 30% de votre poubelle. Contrairement au compost classique, il n’y a pas besoin de l’humidifier ou de retourner les déchets. Il n’a pas d’odeurs et la dégradation des déchets se fait facilement. La récolte est simple, soit par le thé de vers tous les 12 jours soit par le lombricompost tous les 2 mois. Avant de récolter le compost d’un composteur classique, c’est 12 à 18 mois !”

Le lombricomposteur ne fait pas tâche

Je vous vois venir avec vos préjugés ! Sachez, messieurs-dames, que le lombricomposteur ne fera pas tâche dans votre intérieur scandinave. En maison ou en appart’, votre lombricomposteur au style cylindrique et annelé passe crème. On peut même choisir la couleur… grand luxe !

“Initialement, il a été conçu pour les gens en appartement, il est léger et il a la taille idéale pour passer sous une table. On a choisi ce modèle car il est fabriqué en France et il est en plastique recyclé.”

Alors, on s’y met ?

Vous allez enfin pouvoir vous lancer dans la production et la consommation de vos petits légumes bio ! Si ça ce n’est pas une bonne nouvelle ! Plus d’excuses pour abandonner cette bonne résolution à laquelle vous teniez vraiment mais qui, faute du matériel adéquat, est passée à la trappe…

“Pour un bon compost, il faut être patient au début car le ver mange l’équivalent de son poids par jour soit 0,8g. Vous amenez l’élément azote grâce aux déchets de légumes et l’élément carbone avec du papier ou du carton. Les vers s’occupent du reste, c’est facile !

Vous pouvez désormais prendre votre revanche sur cet ami mal intentionné qui prétend que vous n’avez pas la main verte. D’ailleurs, si vous avez besoin d’un petit coup de pouce pour lui clouer le bec proprement, vous pouvez aussi apprendre à insulter en breton

Pauline Millet

Pauline est une grande curieuse dont la soif de connaissance n'est jamais assouvie. Globe-trotter, elle a mis les voiles vers les quatre coins du monde, mais c'est en Bretagne que son cœur est ancré. Toujours une anecdote à raconter, elle est persuadée que rien n'arrive par hasard.

Partager sur Facebook

Le meilleur de l'Entreprenariat breton