© Franck Gazzola / Under The Pole / Zeppelin Network

L’expédition Under the Pole lance sa « Capsule » et repousse les limites de la plongée

Une équipe de plongeurs bretons au service de la science. C’est un peu comme cela que l’on peut définir les aventuriers de l’expédition Under The Pole. Depuis la Polynésie Française, ces « supers » plongeurs ont réalisé une avancée majeure dans le domaine de l’exploration sous-marine. À bord de leur « Capsule » totalement étanche, ils ont effectué une plongée de 72 heures pour observer l’écosystème marin. Une première !

Leur mission, explorer les fonds marins

Rien de mieux avant une nouvelle histoire, que de se rafraîchir la mémoire. Souvenez-vous, il y a quelques temps, nous vous parlions de l’équipe d’Under The Pole. En effet, ces explorateurs originaires de Concarneau, se sont lancés en 2017 dans un tour du globe. Pendant trois ans, les plongeurs bretons se donnent pour objectif d’explorer les fonds marins partout dans le monde.

90 % des océans restent inexplorés – www.underthepole.com

C’est donc à bord de leur goélette polaire et sous la houlette de Ghislain et Emmanuelle Bardout, que l’équipe de l’expédition Under The Pole explore chaque jour un peu plus les fonds marins. Pour cette nouvelle épopée, le groupe de scientifiques et plongeurs s’est donné pour objectif d’explorer ce qu’ils nomment la « Twilight zone ». Pour faire simple, l’équipage d’Under The Pole souhaite étudier ce qu’il se passe entre la surface de l’océan et une profondeur de 150 mètres. En effet, cet espace reste à ce jour très peu exploré. La cause est simple : les limites de la plongée effectuée par l’Homme et l’utilisation de sous-marins pour explorer les océans à plus de 150 mètres de profondeur laissent une zone conséquente dont les scientifiques ignorent beaucoup.

L’expédition Under The Pole lance sa Capsule et repousse les limites de la plongée

C’est donc depuis Moorea, en Polynésie Française, que les scientifiques de l’expédition Under The Pole ont mis à l’eau leur Capsule. Véritable refuge sous-marin, il permet par conséquent, de passer plusieurs jours sous l’océan. Une innovation sans précédent dans le domaine de la plongée, qui permet de repousser les limites humaines et d’explorer plus loin l’écosystème marin. Tel un petit submersible, il permet aux plongeurs de se restaurer et de se reposer tout en observant de façon prolongée ce qui les entoure. Équipée de caméras, la Capsule est ainsi directement reliée au reste de l’équipage resté à la surface.

« Permettre à l’Homme de séjourner durablement dans l’océan est révolutionnaire » – Ghislain Bardout, directeur des expéditions Under The Pole.

Pouvant accueillir jusqu’à trois personnes, la Capsule a rendu possible une plongée d’une durée de 72 heures. Ainsi libérés des contraintes liées au temps, Ghislain Bardout, Gaël Lagarrigue et Franck Gazzola ont pu faire une première percée à 35 mètres de profondeur dans les eaux polynésiennes. Un voyage de trois jours et trois nuits dans la pénombre de la « Twilight zone » qui a permis une exploration prolongée de l’écosystème marin.

Une petite plongée pour la Capsule, une grande pour l’humanité

Si l’équipe de l’expédition Under The Pole a mis au point l’outil indépendant qu’est la Capsule, c’est bel et bien pour servir la cause scientifique. En effet, en plus de permettre des immersions de longue durée en eaux profondes, elle aide à approfondir ce que l’on sait déjà de la physiologie humaine en condition extrême. C’est pourquoi, des scientifiques et des chercheurs de différents domaines se sont associés aux plongeurs d’Under The Pole.

Dans les eaux polynésiennes et grâce à son petit sous-marin, l’expédition Under The Pole III va permettre de renforcer un peu plus les connaissances du monde scientifique dans trois domaines majeurs. Effectivement, en plongeant à proximité de la barrière de corail, elle va permettre de mener des études sur la ponte des coraux et l’interaction entre les différentes espèces d’un même récif. Enfin, et puisque la Capsule rend possible une immersion de 72 heures sous la mer, les chercheurs en profiteront pour étudier le mécanisme et le fonctionnement du corps humain en situation extrême.

Vous l’aurez compris, les aventures de ces plongeurs de l’extrême sont loin d’être terminées. Après avoir exploré les fonds marins de l’Arctique et de la Polynésie Française, l’équipage de l’expédition Under The Pole et leur Capsule vogueront vers l’Antarctique avant un retour dans leur port d’attache breton, prévu en juin 2021.

À propos de Emilie

Produit 100% Charentais passionnée de sport et de nature. J'ai découvert la Bretagne... a contre cœur, (les préjugés ont la peau dure !) et j'en suis repartie en pleurant ! Depuis cette incroyable découverte, il m'est vitale de m'y échapper plusieurs fois par an avec mon vélo. Encore une preuve que tout peut arriver sur un malentendu !
Penn ar Box

Envie de gagner une Penn ar Box ?

Abonne-toi à la newsletter Port d'Attache pour tenter ta chance au tirage au sort mensuel !