Logo Port d'Attache Le magazine qui vous donne une autre idée de la Bretagne

Le magazine qui vous donne une autre idée de la Bretagne

  • Rechercher
  • Menu

Les bretelles Upsilon, la marque classe et décomplexée

© Antoine Victot
Écrit par
01 Déc. 17

Aujourd’hui, Port d’Attache vous présente des produits originaux et audacieux : les bretelles Upsilon créées par Antoine et Baptiste Moisan, deux frères vivant à Fougères.

Les bretelles Upsilon, quand « les Roubignolles » ont la classe !

Le moins que l’on puisse dire, c’est que les jeunes créateurs n’ont pas froid aux yeux. Pour preuve, les noms de leurs différents modèles de bretelles hommes pour le moins évocateurs tels que « les Roubignolles », « les Valseuses » ou « les Roupettes » pour ne citer qu’elles.

« L’esprit de notre marque est vraiment second degré et décomplexé. On cherche aussi à faire marrer les gens avec les noms de nos produits », explique Antoine, le grand frère en charge de l’aspect commercial d’Upsilon. Vendre des bretelles en 2017, une drôle d’idée me direz-vous. Et cette l’idée, Antoine l’a eue alors qu’il était invité à une soirée avec le thème suivant : « classe et décomplexé ».

« J’ai tout de suite recherché à être original et je me suis tourné vers des bretelles. Je me suis rendu compte qu’il n’était pas simple voire impossible de trouver des produits originaux, de qualité et fabriqués en France. L’idée a donc germé dans ma tête et j’ai commencé à y réfléchir pendant mes congés. »- Antoine Moisan

C’était en avril 2016. Un an et demi plus tard, Antoine qui a embarqué son frère Baptiste dans l’aventure, lançait la marque Upsilon. Aujourd’hui, six modèles hommes et trois modèles femmes (dont un spécialement pensé pour celles-ci) sont proposés à la vente sur le site internet de la marque.

« Nous souhaitons proposer un prix correct pour un accessoire de mode car notre but est de démocratiser l’achat de bretelles. Nous ne voulons pas que ce prix augmente, c’est pourquoi nos bretelles ne sont pas distribuées en magasin. Cependant, nous réfléchissons à une commercialisation avec des boutiques associatives par exemple » – Antoine Moisan

Quel Port d’Attache pour les bretelles Upsilon ?

Outre le prix, l’autre point positif des bretelles Upsilon est la qualité du produit. Le cuir est italien, les pinces sont allemandes et le tout est assemblé en France. A Fougères, en Bretagne plus précisément.

« Lorsque nous réfléchissions à la marque, je recherchais partout un atelier pour assembler les bretelles. J’en ai trouvé un à Fougères, la ville où je réside. Autant dire que je n’ai pas hésité longtemps. De plus, c’est une occasion de faire vivre ma ville » – Antoine Moisan

Aujourd’hui, la marque a une clientèle assez variée et touche tous les âges de 20 à 70 ans. Les attentes des clients ne sont toutefois pas les mêmes. Si les plus jeunes sont attirés par le côté original de cet accessoire de mode, les plus âgés apprécient le côté pratique des bretelles qu’ils privilégient à la ceinture.

« Pour certains clients, nos bretelles ont un côté « madeleine de Proust » et leur rappellent leur enfance lorsqu’ils portaient des bretelles » – Antoine Moisan

L’impertinence et le second degré d’Upsilon a également fait des émules du côté des médias puisque les deux jeunes frères ont été sollicités par des médias locaux et régionaux mais également par des médias nationaux tels que France Bleu, 20 minutes et Europe 1.

« Nous savons que le nom de nos produits ainsi que notre slogan : Moi, j’en ai une sacré paire » a fait mouche auprès des médias et nous a permis de sortir du lot en termes de communication » – Antoine Moisan

Pourquoi c’est une bonne idée de cadeau ?

En plus d’être classes et originales, les bretelles Upsilon sont idéales pour faire un cadeau pendant les fêtes de fin d’année ou compléter sa tenue de réveillon. Trois modèles ont même été conçus à cette occasion :

  • Un modèle homme
  • Un modèle mixte
  • Un modèle femme, très spécifique à la fin de l’année

Au-delà de leur marque d’accessoire, Antoine et Baptiste s’engagent pour des sujets qui leur tiennent à cœur. Ainsi, pour le mois de novembre, Upsilon a participé à la lutte contre les cancers masculins via l’opération « parlons sacrée paires » menées en collaboration avec l’association Cerhom.

Le principe de l’opération : reverser 5 € à l’association pour une paire de bretelle achetée, afin de financer la recherche et accompagner les malades.

« Le but de cette opération est de faire parler du problème des cancers masculins tout en dédramatisant les choses en utilisant notre ton décalé » – Antoine Moisan

C’est l’occasion aussi de relayer ces deux organismes. D’autant que Cerhom a un parrain prestigieux en la personne de l’acteur Romain Duris. Un futur modèle pour Upsilon ? Les deux frères aimeraient bien en tout cas.

Après un succès important dès les premiers mois de la marque, Antoine et Baptiste ne comptent pas s’arrêter en si bon chemin et réfléchissent déjà à de nouveaux projets. Ils envisagent notamment une collection junior lorsque la marque sera bien installée. Pour jeter à coup d’œil à tous leurs produits, c’est par ici !

« A terme, nous aimerions beaucoup développer d’autres types de produits et devenir ainsi une vraie marque d’accessoires » – Antoine Moisan

Nous souhaitons donc bon vent à cette sacrée paire de frangins !

Pour finir, nous avons une dernière suggestion : pourquoi ne pas associer vos bretelles Upsilon avec l’un des tee-shirts de la marque Breizh Club ? Pour un look 100% breton !

Anaïs

Passionnée par les voyages, Anaïs a déjà posé ses valises en Angleterre, en Italie et même en Normandie ! Un peu (beaucoup) chauvine sur les bords, elle défend toujours sa Bretagne natale et n’hésite pas à avoir recours à la mauvaise foi (et à son pull « Bretonne ») pour le faire. Outre la Bretagne, la musique, les concerts et la photographie sont ses sources de distraction… Tout comme faire rire ses amis.

Partager sur Facebook

Le meilleur de l'Entreprenariat breton