Logo Port d'Attache Le magazine qui vous donne une autre idée de la Bretagne

Le magazine qui vous donne une autre idée de la Bretagne

  • Rechercher
  • Menu

Comment notre hymne breton revient en force ?

Écrit par
29 Mar. 17

Les bretons, vous le savez bien sont fiers de leurs origines, de leur identité, de leur culture. C’est une région dans laquelle le caractère identitaire est très fortement revendiqué. Ce n’est pas pour rien qu’on passe à l’Ouest (clin d’oeil à une super campagne !). Un de ces éléments identitaires est notre hymne breton. Si vous souhaitez en savoir plus, l’équipage pur beurre salé vous emmène à bord de son navire !

L’histoire de notre hymne breton :

Tous les hymnes ont une histoire et celui de notre hymne breton en a une bien particulière… Son nom est le Bro Gozh Ma Zadou, qui est à traduire par :

“Le vieux pays de mes ancêtres”

Il a été adopté en 1903 comme chant national breton, par l’URB (Union Régionaliste Bretonne – organisation d’extrême droite).

L’hymne est inspiré de l’hymne national gallois. Un des acteurs de cet adoption est François Jaffrenou (directeur de journaux en langue bretonne). C’est une des figures du mouvement nationaliste breton en lien avec le régime de Vichy et les autorités nazies. Notre hymne breton a donc commencé son ascension par un passage dans le creux de la vague.

Tout comme François Jaffrenou, l’hymne avait lors de sa création des penchants nationalistes. Son usage fait donc des remous. Le drapeau breton, le triskell sont des éléments identitaires en Bretagne issus de cette période sombre.

Un chant qui revient de loin !

Pour la population d’aujourd’hui ces symboles n’ont plus la même signification qu’auparavant. D’autre part, l’hymne a une image moins identitaire que le drapeau breton ou le triskell. Du fait de ses paroles en breton, peu de personnes le connaissent et par conséquent l’ont transmis.

Tandis que les bretons brandissent fièrement le Gwenn ha du dès que l’occasion se présente, la popularité de l’hymne breton semble plus timide.
Actuellement et depuis quelques années, les bretons le remettent au goût du jour !

Comme un air de célébrité !

C’est lors de la Coupe de France, opposant Rennes et Guingamp, que le Bro Gozh Ma Zadou fut entonné par Nolwenn Leroy . Á ce moment précis, spectateurs du stade et spectateurs devant leurs télévisions ont pu redécouvrir cet hymne. Cet instant est devenu un moment révélateur pour cet hymne.

Notre hymne breton mis à l’honneur pour le match entre deux équipes bretonnes, a débuté sa success story auprès du grand public. Utiliser un symbole breton lors d’une compétition sportive, plus particulièrement de football, est un choix stratégique et sa large diffusion a marqué les esprits.

Nolwenn Leroy ambassadrice de cet hymne lors de la Coupe de France, n’est pas la seule à avoir chanté ce morceau pour le public. D’autres chanteurs/musiciens tels que le célèbre Alan Stivell (1995), le groupe Tri Yann (1998, 2001, 2004), Didier Squiban Trio (2010) ont repris ce chant.

Figures en Bretagne, ces acteurs de la culture bretonne ont permis la reconnaissance de cet hymne de façon positive. Au fur et à mesure le Bro Gozh Ma Zadou se répand en Bretagne et hors Bretagne.

Un hymne qui a la vague à l’âme

Une mer calme, des notes de musique flottant sur une partition mêlée aux embruns, une voix calme et puissante (celle d’Alan Stivell), un cocktail détonant pour un hymne qui résonne dans nos têtes. La nouvelle interprétation de ce clip nous entraîne dans un tourbillon d’émotions. Cet hymne, faisant partie d’une compilation “bretonne”, nous offre un bol d’air pur !

Un clip 100% pur beurre

Cette reprise à la dimension féérique est imposante par la présence de ses grands artistes : Alan Stivell, Tri Yann , Cécile Corbel, Gilles Servat, Soldat Louis, Gwennyn, Louis Capart, Renaud Detressan, Clarisse Lavanant, Rozenn Talec.

Sur l’album se joignent à eux : Raphaël, Laurent Voulzy, Miossec, Jane Birkin, Boulevard des airs, Renan Luce, Dan ar Braz.

Un invité surprise mène la barque entre toutes ces chansons : le célèbre navigateur Olivier de Kersauson.

Que du beau monde !

Cette compilation et plus précisément l’hymne breton Bro Gozh Ma Zadou est plus que réussi ! À nouveau, nous redécouvrons la Bretagne grâce aux artistes bretons. En résumé, n’attendez plus pour visionner ce clip, vous serez détendus et de bonne humeur !

Paroles en breton (Komzioù e brezhoneg)

i, Breizhiz a galon, karomp hon gwir Vro!
Brudet eo an Arvor dre ar bed tro-do.
Dispont kreiz ar brezel, hon tadoù ken mad,
A skuilhas eviti o gwad.

Refrain

O Breizh, ma Bro, me ‘gar ma Bro.
Tra ma vo mor ‘vel mur ‘n he zro.
Ra vezo digabestr ma Bro !

Breizh, douar ar Sent kozh, douar ar Varzhed,
N’eus bro all a garan kement ‘barzh ar bed,
Pep menez, pep traonienn, d’am c’halon zo kaer,
Enne kousk meur a Vreizhad taer !

Refrain

Ar Vretoned ‘zo tud kalet ha kreñv;
N’eus pobl ken kaloneg a zindan an neñv,
Gwerz trist, son dudius a ziwan eno,
O! pegen kaer ec’h out, ma Bro!

Refrain

Mar d’eo bet trec’het Breizh er brezelioù braz,
He yezh a zo bepred ken beo ha bizkoazh,
He c’halon birvidik a lamm c’hoazh ‘n he c’hreiz,
Dihunet out bremañ, ma Breizh !

Paroles en français (Komzioù e galleg)

Nous Bretons de coeur, nous aimons notre vrai pays!
L’Arvor est renommée à travers le monde.
Sans peur au coeur de la guerre, nos ancêtres si bons
Versèrent leur sang pour elle.

O Bretagne, mon pays, que j’aime mon pays
Tant que la mer sera comme un mur autour d’elle.
Sois libre, mon pays!

Bretagne, terre des vieux Saints, terre des Bardes,
Il n’est d’autre pays au monde que j’aime autant;
Chaque montagne, chaque vallée est chère dans mon coeur.
En eux dorment plus d’un Breton héroïque!

Les Bretons sont des gens durs et forts;
Aucun peuple sous les cieux n’est aussi ardent;
Complainte triste ou chant plaisant s’éclosent en eux.
O! Combien tu es belle, ma patrie!

Si autrefois Bretagne, tu as fléchi durant les guerres,
Ta langue est restée vivante à jamais,
Son coeur ardent tressaille encore pour elle.
Tu es réveillée maintenant ma Bretagne!

Envie d’un autre bol d’air iodé ? C’est par ici :
« Les Galettes de Pont-Aven » : un film définitivement cul-te !

Morgane

Morgane est attirée par la mer et ses embruns, amatrice de gâteau breton, danseuse en cercle, le Sud Finistère est une longue histoire familiale. Toutefois, elle reste fidèle à la fameuse galette-saucisse !

Partager sur Facebook

Le meilleur de la Culture bretonne