Logo Port d'Attache Le magazine qui vous donne une autre idée de la Bretagne

Le magazine qui vous donne une autre idée de la Bretagne

  • Rechercher
  • Menu

Faire de l’Urbex à Rennes, une excursion inédite

Écrit par
04 Mai. 17

Que ce soit un lendemain de soirée ou après un samedi sportif, on se pose toujours la même question “demain, on fait quoi ?”. On est nombreux, à ne jamais savoir quoi faire de notre dimanche. On peut bruncher, regarder la dernière série Netflix emmitouflé au chaud sous son plaid, boire un café avec les copains, affronter les bourrasques de vent et sortir en mer… Mais pour tous ceux qui veulent ce petit truc en plus, il y a la nouvelle tendance. Voici comment faire de l’Urbex à côté de chez-vous.

Idée pour faire de l’Urbex à Rennes : une fonderie à savon

Lendemain de soirée arrosée, sans motivation, tous au fond du canapé, on voyait déjà se profiler un dimanche “très productif”. Notre première étape vers la quête de la motivation, un bon burger au “Fox and friend” de Rennes (accompagné de sa douce Murphys). Derrière notre regard vitreux, on le sentait, il y avait ce début de volonté, NON, aujourd’hui ne sera pas un dimanche habituel !

Nous avons commencé à lister les activités que l’on pourrait faire : ciné, zoo, patinoire, balade en forêt, shopping (un dimanche, très bonne idée) … Et là, quelqu’un balance le mot : URBEX.

Nous étions très peu à connaître la signification, Vidéo de Anil B à l’appui, nous avons donc expliqué le principe (suggestion : à nos camarades) : une forme d’exploration urbaine des lieux où la nature a recouvert le passage de l’homme. La réaction fut immédiate :

« On va faire la même ! À nous les j’aimes sur Insta ! »

Bon, honnêtement, après avoir tapé « faire de l’Urbex Rennes » sur Google, on était assez déçu. Plein de lieux, zéro adresse… On se met en route pour un premier lieu, rasé. On s’arme de courage et on traverse Rennes pour un autre spot, rasé. Dépités, nous nous posons et revoyons notre stratégie.

Comment trouver un lieu d’Urbex en 5 leçons

  1. Trouver sur google plusieurs lieux intéressants pour de l’Urbex.
  2. Rejoindre des communautés d’Urbex Rennes / Bretagne sur Facebook comme ici !
  3. Poser des questions aux membres, pour connaître la localisation et comment y accéder.
  4. Prendre le temps de se documenter sur le lieu, pour savoir quelles sont les pièces et parties les plus intéressantes.
  5. Savoir que votre sécurité prime avant tout et que certains lieux sont illégaux à visiter, à éviter !

Direction Servon, pour visiter l’ancienne fonderie à Savon. Pour notre toute première exploration urbaine, le lieu semblait simple d’accès, on pourrait y faire des photos, mais il y a toujours un mais, les articles trouvés sur internet dataient de 2011 ou 2013. On avait vraiment peur que le lieu soit rasé ou réhabilité depuis le temps.

La minute culture !

Pendant le trajet, armé de nos téléphones, on s’est documenté sur cette mystérieuse fonderie. Bâtie en 1908, la fonderie de savon était idéalement située, à la fois proche d’une ligne de chemin de fer et d’un lac.

Après avoir résisté pendant les deux Guerres Mondiales, la fonderie passe en liquidation judiciaire en 1973 et l’ensemble de ses 120 employés sont licenciés. Elle est rachetée, mais au bout de 15 ans, en 1988, elle ferme définitivement. Depuis 10 ans, la fonderie appartient à L’Etat et est à l’abandon pour attendre sa dépollution (encore longtemps).

On arrive à Servon, petite ville perdue. Plus de connexion internet, sans repères, on scrute l’horizon pour essayer de voir apparaître la fonderie. Par hasard, on arrive devant une énorme porte avec des silos imposants et surtout une énorme chaîne et un beau cadenas.

En haut de chaque mur, des barbelés … On se voyait déjà rentrer à Rennes pour regarder Netflix.

Finalement après un peu de recherches nous avons trouvé un moyen de passer le mur facilement. Je ne vais pas vous dire comment, il faut quand même que vous cherchiez un peu. C’est parti, nous entamons notre première exploration urbaine. Avant de commencer quelques règles à suivre.

Règles pour faire de l’Urbex :

  1. La sécurité, à ne jamais lésiner.
  2. Le respect du lieu, ce n’est pas parce que c’est abandonné, que l’on peut dégrader
  3. La méfiance, le lieu peut être occupé.
  4. La prudence, puisque c’est vieux, pas forcément aux normes, alors regardez où vous mettez les pieds.

Première impression, on arrive au coeur de la fonderie, c’est énorme. Il ne reste plus que la structure de l’usine. La nature a commencé à s’installer là où il y a 20 ans des employés confectionnaient encore du savon.

On était comme des enfants, on a visité la majorité des pièces : ça sentait pas mal la ferraille. En plus, le combo ferraille rouillée, plante et graph était très cool. Mieux que des mots, voici quelques photos de notre virée.

Attention de ne pas se faire passer un savon !

Nous insistons bien sur une chose :

Votre prudence est mère de sûreté.

Faire de l’Urbex peut devenir dangereux si votre excursion ne respecte pas les lois en vigueurs. Certains lieux sont interdits et d’autres vous tendent les bras ! Il ne vous reste plus qu’à bien vous renseigner et votre exploration n’en sera que meilleure.

Pour le reste, blockhaus, falaises sauvages et autres bâtiments abandonnés vous offriront d’incroyables photographies pour vos galeries Instagram.

Benjamin

Ben, jeune rennais curieux qui partage son temps entre le dessin et la communication.

Partager sur Facebook

Le meilleur de l'Exploration bretonne