Logo Port d'Attache Le magazine qui vous donne une autre idée de la Bretagne

Le magazine qui vous donne une autre idée de la Bretagne

  • Rechercher
  • Menu

Non, la Bretagne ne souffre pas des clichés

© Thomas Stefanczyk
Écrit par
14 Sep. 17

On dit qu’en Bretagne, il ne fait que pleuvoir, mais c’est un des nombreux clichés sur la région. Il n’y a qu’à voir le compte Instagram de Port d’Attache pour se rendre compte que c’est totalement faux !

Non, la Bretagne ne souffre pas des clichés

Si tu veux l’arc-en-ciel, tu dois supporter la pluie

Ici, il y a des couleurs, des lumières et des parfums qu’il n’y a nulle part ailleurs. Sans être chauvine. Ceci dit, on ne va pas se mentir non plus, il pleut quand même beaucoup. Merci cher océan Atlantique, et merci la côte Ouest. En étant exposé ainsi, forcément, on se prend tout ce qui vient de l’océan : l’iode, le vent… et les nuages ! Ce n’est pas l’endroit ni le moment pour un cours de météorologie, néanmoins, s’il pleut, ce n’est pas parce que la Bretagne est remplie de cons, mais parce qu’on est mal placé. Après, la pluie ça reste pratique, pas besoin d’arroser les fraises ou la pelouse.

Allez viens, on est bien !

Il est important de rappeler que la Bretagne est la destination préférée des français pour les vacances ! Ex-aequo avec la région PACA. Rendez-vous compte de la chose ! Nous sommes à égalité avec la côte méditerranéenne. Ce n’est pas rien. 17% des départs estivaux se font vers chez nous. Et c’est la même chose pour les mois d’avril, mai et juin (avec les week-ends prolongés) même si 55% des nuitées touristiques en Bretagne se font entre juillet et août (entre 90 et 100 millions par an). Il serait alors osé de penser que la Bretagne souffre des clichés de la pluie. Parce que les touristes ne pensent pas pareil. Et ils ont raison. Notre jolie région possède tout de même 321 sites classés ce qui en démontre tout l’intérêt touristique, artistique, historique, scientifique, légendaire et même carrément pittoresque.

Non, la Bretagne ne souffre pas des clichés !

Ici, ce n’est pas que beurre, cidre ou pluie, mais il faut quand même rappeler que ces éléments font partie entière de l’idée. Dans deux de nos spécialités culinaires, le beurre constitue plus de 50% de la recette : le kouign-amann, ou le gâteau breton (ou gâteau de beurre, selon la zone). Le cidre est notre boisson régionale, on en trouve à tous les banquets, cochons grillés, spectacles…

Quant à la pluie, et bien sa fréquence est expliquée un petit peu plus haut. Nous ne nous contentons pas de rester passifs face à ces clichés, la région propose d’ailleurs énormément de choses qui font d’elle l’une des régions françaises les plus actives sur le plan entrepreneurial ou même environnemental. En effet, saviez-vous que 13 ports et 15 communes possèdent le label Pavillon Bleu ? Ce label récompense les ports et communes qui mènent une politique de développement durable exemplaire. À forte connotation touristique, ce label existe depuis 1985 et est présent dans 46 pays.

En bref, il ne faut pas se cantonner aux bases classiques et clichées que l’on colle aux basques de la Bretagne. Mais il faut savoir les assumer quand même un peu. Il est plus facile de faire face aux opposants quand on sait de quoi il se moquent. Et dans le pire des cas, répondez simplement que vous préférez rire sous la pluie que pleurer au soleil.

Oldelaf & Monsieur D l’ont compris, et ils l’expriment avec leur chanson Ker Chansonec, issue de l’album Chansons Cons (2005).

Sources : lepoint.fr / France 3 Bretagne / CCI Bretagne / bretagne-environnement.org

Marnie

Marnie mange le beurre au couteau et en dépit des années passées loin de la France, cette fille de marin est restée très attachée à son Finistère. Un peu chauvine sur les bords, elle aime l’idée de montrer sa région sous un angle différent et elle se base sur une philosophie : nul besoin d’ouvrir les yeux pour voir le monde autrement, il suffit d’ouvrir son esprit.

Partager sur Facebook

Le meilleur de la Culture bretonne