© Nébeau

Les bonnets marins Nébeau, l’accessoire phare de l’hiver

Casquette, cache-oreille, chapka… quel est votre accessoire préféré lorsque le froid de l’hiver s’installe ? Dans l’ouest, nous avons notre chouchou lorsqu’il s’agit de braver les frimas. Pour certains corps de métiers comme celui de marin-pêcheur, il est un indispensable. Pour d’autres, il est devenu un symbole d’appartenance et de remontrance. Dans tous les cas, il fait parti intégrante d’un style armoricain assumé, auquel nous souhaitons faire un clin d’œil aujourd’hui. Si vous ne connaissez pas encore les bonnets marins Nébeau, il vous faudra moins de temps pour les adopter que de dire « pain beurre ».

Tout le monde il Nébeau, tout le monde il est gentil

C’est depuis leur galerie Instagram que nous sommes tombés sur cette jeune marque dont l’histoire reste à écrire. Le style marin et la qualité apparente nous ont amené à prendre contact avec Christophe, son créateur. Concrètement, que sont les bonnets marins Nébeau ?

« Le vêtement de tête est un élément à part entière de son look. Nous proposons d’en faire une véritable pièce et de prendre à contre-pied l’idée de l’accessoire comme élément secondaire. » – Christophe, créateur de Nébeau

Là où les grandes enseignes font de cette coiffe une solution accessoire, les bonnets marins Nébeau deviennent l’élément central de votre style. De quoi donner encore plus de caractère aux têtes brûlées, ou de donner raison à votre charisme en portant ce couvre-chef.

Quel est le lien des bonnets marins Nébeau avec la Bretagne ?

Souple, isolant, parfois même déperlant… voici les caractéristiques qui font un bon bonnet marin. Des propriétés très recherchées dans les métiers de la mer et qui se sont installées dans le dress code du bord de mer. Au fil du temps, c’est naturellement que la maille pleine, a fait son nid en Bretagne. Ce tissage très serré est aujourd’hui un savoir-faire à part entière de notre région :

« Sachant que plus de 50% de nos bonnets utilisent cette technique de tissage, il était hors de question de ne pas travailler avec la Bretagne qui centralise sa production dans plusieurs usines. » – Christophe

Pourquoi porter du Nébeau ?

Actuellement basé à Paris pour dessiner et commercialiser ses produits, les bonnets marins Nébeau pourront ouvrir des bureaux dans un Port d’Attache de l’ouest à une seule condition : pérenniser la marque. Si vous souhaitez contribuer à la création des emplois bretons de demain, vous pouvez commencer avec une participation symbolique en portant du Nébeau.

« À terme, nous souhaitons que la manufacture s’inscrive dans les beaux standards du prêt-à-porter français. Ainsi créer des emplois et participer à la dynamique de l’économie locale. » – Christophe

En plus d’être classe, vous participez à un projet d’ampleur pour demain. Une autre bonne raison ? C’est aussi et surtout de beaux basiques robustes qui traverseront le temps et les modes sans prendre une ride. Parole de matelot ! Au pays des chapeaux ronds, nous savons de quoi nous parlons :

« On aime ce qui nous a émerveillé, et on protège ce que l’on aime. » – Jacques-Yves Cousteau, Océanographe, Scientifique (1910 – 1997)

À propos de Simon

Simon est le capitaine qui aime jouer avec les mots. Après ses études dans le commerce et les finances il conserve cette attirance pour les joutes verbales. Curieux et engagé, il a toujours son avis à donner. Sa philosophie est simple, mieux vaut danser sous la pluie plutôt que d'attendre le soleil.