© j_kpon

10 graffs bretons bien stylés

On s’est tous déjà arrêtés en pleine rue pour contempler l’oeuvre d’un graffeur. Oeuvre éphémère ou partie intégrante du décor, ces petits bijoux sont bien souvent le fruit d’un travail titanesque de créativité. Les graffs réveillent les lieux les plus fades et embellissent les endroits les plus sombres. L’objectif de cet article ? Vous en mettre plein les mirettes avec une petite sélection de 10 graffs bretons bien stylés.

De Rennes à Treguennec, 10 graffs bretons bien stylés

Le Frankenstein brestois

Da Mental Vaporz est un collectif de graffeurs. Pour cette fresque, chacun a laissé libre court à son imagination dans l’espace qui lui était attribué. Une sorte de Frankenstein artistique… Une fresque riche de détails, où l’enfantin côtoie le glauque… Et on adore ça !

Petite virée au port de pêche de Lorient

C’est dans un hangar désaffecté du port de pêche de Lorient que se cache cette superbe fresque post-apocalyptique signée Kaz et Ezra. En arrivant dans ce lieu improbable, on aurait presque l’impression d’avoir découvert un portail vers un monde imaginaire. Un beau contraste avec la grisaille du cadre.

Balade au port du Léguer

Petit port atypique de Saint-Brieuc, le port du Léguer est devenu le terrain de jeu de nombreux graffeurs. Cheveux ébouriffés et grimace, on craque pour cette fillette à l’air malicieux. Un graff signé par le briochin Averi.

Un gorille cosmonaute aperçu à Redon

C’est sur les murs de la friche industrielle de Redon, le long de la Vilaine, que des dizaine de graffeurs laissent exprimer leur créativité… on vous conseille la balade ! On s’arrête sur ce gorille cosmonaute qui a clairement l’air d’avoir une grosse confiance en lui. Une oeuvre signée Lez Moker, de quoi étoffer cette galerie de 10 graffs bretons bien stylés.

I want you! à Séné

Toujours dans la famille des singes en excès de confiance… Aphöne a revêtu un transformateur de Sené de ce chimpanzé aux allures d’Oncle Sam. Une oeuvre qui se prolonge au delà du transformateur dans le cadre du projet collectif et participatif des habitants.

Au détour d’une épave au cimetière de bateaux de Quelmer

L’atmosphère du lieu est quelque peu… fantomatique ! C’est au cimetière de bateaux de Quelmer que le peintre Heol a apposé sa griffe en faisant d’une épave la toile de son oeuvre. C’est seulement à marée basse que la mer dévoile les carcasses de ces bateaux embellies du pinceau des graffeurs.

La blanche hermine de Rennes

Ah la voilà, la blanche hermine, animal emblématique de la Bretagne. On ne peut que succomber au charme de cette frimousse, que l’artiste War nous offre. Pour la petite histoire, la légende veut que la Duchesse Anne de Bretagne, qui traquait l’hermine au cours d’une partie de chasse, vit l’animal préféré l’affronter plutôt que de fuir en traversant la mare boueuse qui se trouvait sur son chemin, et qui de fait, aurait salit son pelage d’un blanc immaculé ! Elle décida alors d’en faire son emblème. La classe en toute circonstance !

Un bel oiseau à Vannes

C’est sur le mur du collège Jules Simon de Vannes que l’artiste L7m a posé ce majestueux oiseau aux couleurs flamboyantes. Un projet super sympa né grâce à l’association “L’Art prend la rue” et aux élèves de 4éme qui ont choisi l’artiste et tout mis en oeuvre pour le convaincre. On ne peut que les remercier de nous permettre d’admirer un tel spectacle.

Le robot sans cœur de Rennes

Du street-artiste italien Blu, le robot sans coeur de Rennes, est fait d’une centaine d’objets. Il tient dans sa pince, la seule touche de couleur de l’oeuvre, qui semble le laisser circonspect… Un robot sans cœur qui pourtant réussit à nous émouvoir. Un géant qui gagne largement sa place dans notre sélection de 10 graffs bretons bien stylés !

Les 7 bigoudènes de Tréguennec, gardiennes de la baie

Tréguennec, petite commune du pays bigouden nichée au cœur de la baie d’Audierne, peut se targuer d’abriter les septs dernières bigoudènes ! C’est sur le “mur des allemands”, vestige de la seconde guerre mondiale, que l’artiste Heol a décidé de révéler, une fois de plus, ses talents. De quoi contrer l’austérité de cette ancienne usine de concassage de galets.

Les graffs sont parfois éphémères, juste l’histoire d’un moment… Et nous ne voulons surtout pas passer à côté de celui qui vous aura laissé béat d’admiration… Alors quand vous irez faire de l’Urbex ou une simple balade, pensez aux copains de Port d’Attache et identifiez-nous sur vos trouvailles !

À propos de Pauline

Pauline est une grande curieuse dont la soif de connaissance n'est jamais assouvie. Globe-trotter, elle a mis les voiles vers les quatre coins du monde, mais c'est en Bretagne que son cœur est ancré. Toujours une anecdote à raconter, elle est persuadée que rien n'arrive par hasard.