Menu
Breizh Style
07 janvier 2016

Voyage d’Yvinec, l’aventurier breton qui défie le Groenland

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInPin on Pinterest

Courant novembre 2015, c’est avec une humeur qui frisait le soleil que nous étions allés rencontrer l’équipage de Cap à l’Ouest, avant leur traversée de l’Atlantique à l’ancienne. Leur aventure bat actuellement son plein et vous pouvez retrouver notre superbe journée dans leur fief de Saint-Malo en cliquant sur le mot « Sextant ».

Cela tombe bien, aujourd’hui nous allons à nouveau vous parler d’un aventurier breton dont l’esprit de boucanier est aussi fou que le nôtre. Voir même un peu plus !

L’équipage Soudée, l’aventurier breton qui n’a pas froid aux yeux

Son nom est Guirec Soudée et cela fait quelques mois que nous suivons sur les réseaux sociaux l’odyssée de cet aventurier breton, véritable exemple à suivre tant ses valeurs sont partagées au sein de notre équipage.

Et il suffit de visiter son site internet pour y retrouver l’une de nos citations favorites :

Dans 20 ans, vous serez plus déçu par les choses que vous n’avez pas faîtes que par celles que vous avez faites. Alors sortez des sentiers battus. Mettez les voiles. Explorez. Rêvez. Découvrez. – Mark Twain

Symboliquement, nous avons souhaité que le premier article de 2016 sur Port d’Attache aborde le Voyage d’Yvinec, en guise de clin d’œil à son défi le plus récent. Car oui, dans tous les sens du terme c’est du très frais, depuis fin novembre l’intrépide aventurier breton se lance le défi de se laisser enfermer par les glaces de la banquise pour les six prochains mois.

Mais le Voyage d’Yvinec… C’est quoi exactement ?

De l’île d’Yvinec au Groenland, de quoi avoir la chair de poule

Guirec est un breton pur beurre de 23 printemps, natif de l’île d’Yvinec sur la commune de Plougrescant dans les Côtes-d’Armor. Depuis fin 2013, il est parti de son îlot natal à bord d’un voilier, pour partir à l’aventure sur les quatre continents. Comment est baptisé son bateau ? En portant le nom de son Port d’Attache, Yvinec bien entendu !

Puisque le jeune aventurier breton est en dehors des sentiers battus, c’est accompagné de son inséparable Monique qu’il vogue depuis lors. Et la demoiselle est une poule rousse ! De là à savoir si elle manie le gouvernail et la barre comme une pro, le secret est encore gardé au frais.

Plus une gommette en forme de pingouin pour Guirec, qui fait tranquillement du paddle en short de bain au-dessus d’une eau à en faire geler ses grelots.

Dans tous les cas la hargne et le courage du Capitaine Soudée force notre respect :

Si je fais ça, c’est aussi pour montrer aux jeunes qu’il faut avoir confiance en ses rêves et y aller. – Guirec Soudée

Swimming Poule en Arctique

Qui de mieux que le principal intéressé pour nous présenter le défi qui attend le fougueux aventurier breton ?

« C’est un vrai challenge qui nous attend, perdus dans cette incroyable nature, sans aucun moyen de communication, devant compter sur nous-mêmes pour nous nourrir : il faudra chasser et pêcher dans ce nouvel univers, avec des températures quotidiennes autour de -40°.

Nous n’emportons avec nous que 40 kg de riz pour moi et 60 kg de graines pour Monique. J’espère qu’elle sera prête à les partager avec moi en cas de nécessité… Pour l’eau, il suffira d’aller casser un morceau de glace sur un iceberg avant de le faire fondre. »

Et nous pendant ce temps là on tourne la manivelle ! De quoi nous donner des idées pour un weekend de survie sur l’archipel des Glénan.

Si les périples de Guirec et de sa poule Monique vous intéressent, vous pouvez retrouver ce drôle d’équipage sur Facebook et Youtube. L’aventure ne fait que commencer et c’est un plaisir de partager ses expériences malgré les miles qui nous sépare de sa cage de glace.

À notre équipage de conclure par la citation d’une source commune :

Ils ne savaient pas que c’était impossible, alors ils l’ont fait – Mark Twain

Au plaisir de vous rencontrer Guirec et Monique.

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInPin on Pinterest

Simon

Simon est le capitaine qui aime jouer avec les mots. Après ses études dans le commerce et les finances il conserve cette attirance pour les joutes verbales. Curieux et engagé, il a toujours son avis à donner. Sa philosophie est simple, mieux vaut danser sous la pluie plutôt que d'attendre le soleil.