Menu
07 mars 2017

Il faudra bientôt avoir un brevet de pilote pour faire du kitesurf

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInPin on Pinterest

Dans cette vidéo de windsurfingeurs vous allez découvrir les prouesses que permettent les foils.

Des surfeurs devenus frileux ?

Il a quelques années, auriez-vous imaginé voir des surfeurs voler ? Non, ce n’est pas une mauvaise blague concernant les braqueurs de Point break ! Nous parlons bien ici d’évoluer au dessus de l’eau. Déjà depuis son apparition, le kitesurf avait avait permis aux surfeurs de tutoyer les cieux en faisant des sauts de plusieurs dizaines de mètres. Aujourd’hui, grâce aux foils leurs planches ne touchent même plus l’eau, les surfeurs auraient-ils peur de se mouiller ?

Un brevet de pilote pour faire du kitesurf

Pour fair court, un foil c’est un dispositif placé sous la planche qui utilise la résistance de l’eau pour décoller. À la manière d’un avion qui utilise la résistance de l’air pour s’élever. À ce stade il est difficile de classer le kitesurf entre sport aquatique et sport aérien, à l’instar du deltaplane ou du parapente Alors cette question devient légitime :

“Faudra-t-il bientôt un brevet de pilote pour faire du kitesurf ?”

La Bretagne décolle aussi

Dans cette vidéo on peut observer l’utilisation d’un foil Sroka. Si ce nom vous est familier, ce n’est pas étonnant ! Le créateur de matériel nautique basé à Brest à quelques exploits à son actif : en 2008 il est le premier homme à traverser le Cap Horn en kitesurf. Un an plus tard, toujours en kitsurf il relie la Jordanie, l’Egypte et Israël avec le symbole de l’ONU imprimé sur sa voile pour délivrer un message de paix à ces états. S’en suivront d’autres traversées toutes aussi impressionnantes telles que celles de la Manche, France – Irlande et France – Tunisie.

Toujours plus fou, le breton prévoit de traverser l’Atlantique en reliant Brest à New-York. Le matos a donc intérêt à être de qualité ! Et pour le coup il y a de grandes chances qu’on lui demande de justifier de son brevet de pilote pour faire du Kitesurf dans de telles conditions !

Vous êtes plutôt adeptes de sorties tranquilles sur l’eau que de défis et de grandes traversées ? Voilà pour qui devrait vous convenir !

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInPin on Pinterest