Menu
Breizh Style
25 octobre 2016

Pourquoi la marinière est plus qu’un simple vêtement ?

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInPin on Pinterest

Rayures bleues, noires, ou encore jaunes, ce vêtement a autant de couleurs qu’une palette de peintre. Les marinières envahissent le paysage régional et national, à tel point que les locaux comme les touristes ont un de ces vêtements (voir plusieurs exemplaires) dans leur placard.
Mais pourquoi cet engouement ? L’équipe de Port d’Attache, a donc décidé d’éclaircir ce phénomène.

Naissance d’un emblème à rayures : la marinière

La marinière comme son nom l’indique a été conçue pour les marins. En mer, tous les bretons le savent, il fait froid. C’est donc pour parer aux intempéries de dame nature que ce tricot à manches longues, en coton et à rayures (caractéristique de la tenue de la Marine Nationale) fut créé. Au 19ème siècle, l’Etat impose un uniforme à bord, une blouse avec un col « bateau » qui inspirera par la suite la marinière. Un document officiel (1858), précisait même le nombre de rayures ainsi que leur largeur pour plus de régularité.

Portée comme sous-vêtements par les marins, aujourd’hui elle est, un objet tendance. Coco Chanel lance la mode dans les années 1916 à Deauville, puis suivra Brigitte Bardot, Yves Saint Laurent, Jean-Paul Gaultier et Karl Lagarfeld.
Un vêtement symbolisant le luxe, la féminité, la modernité et l’élégance. Nous comprenons donc pourquoi les créateurs et stylistes se sont emparés de ce phénomène.

Les rois de la marinière se trouvent en Bretagne

Située en Cornouaille, à Quimper, c’est l’usine Armor-Lux qui réalise ce vêtement. Les marinières sortant de cet atelier, qui relèvent d’un savoir-faire bien gardé, sont d’une qualité imparable. C’est d’ailleurs ce « made in BZH » qui fait la renommée de ce vêtement.

Déclinée sous diverses coupes, couleurs, elle se porte été comme hiver. Un des facteurs de son succès est le caractère intemporel du vêtement. Un argument de plus à son palmarès :

La marinière s’adapte à toutes les morphologies ! Pratique.

Vous l’aurez bien compris, la marinière est bien plus qu’un phénomène de mode.

Un vêtement devenu la figure emblématique de la Bretagne

Tout comme le petit bol bleu Henriot, la marinière se vend comme des petits pains lors de la saison estivale. Un souvenir qui marque l’attachement du breton à sa région et qui symbolise par la même occasion sa fierté d’être breton. Les touristes partagent également ce sentiment d’appartenance.

Grâce à ce puissant symbole d’appartenance au territoire, ce vêtement est donc plus qu’un simple habit. Il véhicule l’image d’une Bretagne de qualité, fière de ses valeurs, de son savoir-faire et de ses traditions issues du monde maritime.

« Avec le Gwenn ha du, c’est la marinière qui caractérise l’omniprésence des bretons autour du monde »

Tous les lieux sont propices au port des rayures. Avec le permanent renouvellement des collections, la marinière a encore de beaux jours devant elle.

Choisissez votre couleur, votre coupe, vos rayures et c’est parti ! Dans tous les cas, la marinière vous ira à merveille. Un peu de Bretagne dans votre penderie ne fera qu’égailler votre quotidien !

Pour plus de made in BZH, c’est par ici:
Thibault Le Cloirec: le breton qui pose ses billigs à San Francisco

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInPin on Pinterest

Morgane Garçon

Morgane est attirée par la mer et ses embruns, amatrice de gâteau breton, danseuse en cercle, le Sud Finistère est une longue histoire familiale. Toutefois, elle reste fidèle à la fameuse galette-saucisse!