Menu
Breizh Style
21 octobre 2016

Crêpe ou galette ? L’éternelle question !

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInPin on Pinterest

Simple à réaliser, rapide à manger, assis, debout, à la mer ou encore dans la rue : la crêpe est partout ! C’est une recette de gourmandise pour les touristes et aussi pour les bretons. Pourtant, elle pose de nombreux débats entre ces derniers.

Notre équipage a donc décidé de mener l’enquête. Après avoir écumé les crêperies, visité les food-trucks dans nos festivals bretons et interrogé des aficionados de la galette… Voici donc LA révélation du mystère “crêpe versus galette » !

L’histoire de la crêpe et de la galette

La galette de blé noir, au 19ème siècle, était le repas des paysans bretons. En effet, simple à cuisiner, peu coûteuse ainsi que rassasiante, elle cuisait dans une poêle au-dessus du feu de cheminée. Elle était dégustée lors des fêtes, des repas quotidiens, à la réception d’amis, ou encore à la fin des travaux. Ce repas est devenu une tradition qui perdure de nos jours.

Selon les régions bretonnes, la crêpe anime les conversations. Salée, sucrée, de froment ou encore de blé noir… Un berceau qui prend sa source dans les départements suivants: le Finistère, les Côtes d’Armor ainsi que le Morbihan.

L’Ille-et-Vilaine, préfère la galette pour la farine de blé noir et la crêpe pour la farine de froment. Farine de blé noir ou de froment, c’est donc, le détail qui fait la différence.

La crêpe ou la galette ? C’est comme « l’œuf ou la poule », mais chez les bretons !

Dans le Finistère par exemple, la crêpe de blé noir est réalisée avec moins de farine de blé noir qu’en Ille-et-Vilaine et celle-ci est également plus fine dans le 29.

En revanche, à base de froment et plus légère, la crêpe sucrée est identique chez tous les départements bretons.

Et la galette de pommes ?

C’est la crêpe au froment épaisse et fourrée de pommes cuites que nos grands-mères/ arrières grands-mères préparaient et préparent encore, pour les chanceux.

Peu importe le nom de crêpe et de galette, la recette est toujours aussi délicieuse quelque soit son nom. Suivant notre façon de commander, les crêpiers savent d’où nous venons. Un petit détail qui fait souvent sourire !

Le débat sur la crêpe ne cessera donc pas de sitôt. Un sujet de discussion devenu symbolique et remis sur la table par tout bon breton qui se respecte.

Peu importe la recette pourvu que ça soit bon dans l’assiette !

Alors, ne vous posez plus de questions, mangez des crêpes et aussi des galettes ! Producteurs et restaurateurs locaux vous remercieront et ça… C’est bon pour nos papilles et aussi pour la région !

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInPin on Pinterest

Morgane Garçon

Morgane est attirée par la mer et ses embruns, amatrice de gâteau breton, danseuse en cercle, le Sud Finistère est une longue histoire familiale. Toutefois, elle reste fidèle à la fameuse galette-saucisse!