Menu
Culture
01 décembre 2016

38e Rencontres des Trans Musicales : 5 artistes bretons à suivre

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInPin on Pinterest

Les 38e Rencontres des Trans Musicales c’est parti ! Et comme chaque année, difficile de s’y retrouver dans une programmation toujours plus variée. Pour vous éviter de perdre du temps dans le froid, on vous a sélectionné (de manière tout à fait objective) les cinq artistes à ne pas manquer. Et comme par hasard, ils sont Bretons !

1 – Sônge d’une nuit d’hiver à la 38e Rencontres des Trans Musicales

Faut-il encore la présenter ? En un an, le jeune Quimpéroise a fait beaucoup parler d’elle, multipliant les scènes parisiennes et bretonnes. Entre le R’n’b’ et l’électronique, teinté de rythmique congolaise, c’est un véritable voyage que nous propose Sônge (Océane de son vrai nom).

Un mélange des genres qu’elle entretient aussi bien dans ses sons que sur scène où danse et lumières occupe autant de place que la musique. Et même si la sortie de son EP se fait attendre, Sônge nous a donné de quoi patienter avec deux clips qui rendent compte de son univers tout en couleurs.

Infos : En concert samedi 3 décembre à 18h20 à l’Étage du Liberté, 1 esplanade Charles de Gaules 35000 Rennes – Gratuit.

2 – DJ Netik, le maître des platines

Il est LE DJ français le plus titré du monde ! Quatre titres de Champion du Monde de Disco Mix Club, deux titres européens, huit albums, DJ Netik c’est aussi une longue histoire avec les Trans. C’est en 1999 qu’il y a fait sa première apparition. Il avait alors dix-sept ans !

Près de deux décennies plus tard, le champion de scratch revient sur ses terres en compagnie de DJ Fly avec qui il collabore depuis plusieurs années. Le duo enchaînera deux sets ce vendredi mêlant Hip-Hop, Drum &Bass et électro pour une soirée qui s’annonce électrique.

Infos : En concert vendredi 2 décembre à partir de 21h30 au Parc Expo, La Haie Gautrais, 35170 Bruz – Tarifs : 11/24/27/30 euros

3 – Octave Noire, la parfaite intervalle

Une voix douce, presque juvénile, portée par des notes de synthé à la Jean-Michel Jarre. C’est l’annonce d’un « Nouveau Monde », titre du premier single du groupe Octave Noire. Patrick Moriceau, le chanteur parisien semble avoir la Bretagne dans son cœur.

Accompagné de Ton’s, Lorientais au clavier et de Franck Richard, Briochin à la batterie, le trio multiplie les résidences artistiques entre Vannes, Quimper et Saint-Brieuc. Et c’est également en Bretagne, à Kerleyou près de Douarnenez, qu’a été planté le décor de leur premier clip. En attendant la sortie de leur album « Néon » en 2017, Octave Noire fera partie des très bonnes découvertes de ces 38e Rencontres des Trans Musicales.

Infos : En concert samedi 3 décembre à 15h30 aux Champs Libres, 10 Cours des Alliés, 35000 Rennes – Gratuit

4 – Juveniles, oui, mais pas si précoces

Cette année, Juveniles s’offre le luxe de jouer pour la troisième fois au sein du festival des Transmusicales, mais cette fois-ci en tant que guest aux côtés du producteur Yuksek.

Si ce n’est pas une première pour le groupe Rennais, c’est bien parce qu’en 2011 déjà, Jean-Sylvain, ex-membre des Wankin’ Noodles, avaient déjà affolé la salle de l’Ubu pour la sortie de leur premier EP intitulé « We Are Young ».

Deux ans plus tard, Juveniles remettait le couvert dans la même salle pour un DJ set, suite à la sortie de son premier album éponyme produit par le talentueux DJ Péa… que vous connaissez donc mieux aujourd’hui en tant que Yuksek.

Infos : JEUDI 1 DÉCEMBRE / 00:10 / Parc Expo – Hall 8 / 7/16/19/22€

Ambitieux ? Oui, et ils ont raison de l’être. La musique de Juveniles, synthpop fraîche qu’on écoute volontiers en sirotant une petite bière « pennar », réussi à séduire un large public, depuis notre chère Capitale bretonne jusqu’au Pays du Matin Calme, résultat d’une étroite collaboration avec Yuksek lors du French Miracle Tour qui a eu lieu au Printemps 2015.

Et si le producteur sait s’entourer, il parvient également à nous rappeler que la scène Rennaise est pleine de talents. A l’instar de Juveniles, le duo Her, dont les membres sont deux ex-Popopopops, dégaine sa pop charnelle durant le live du Parc Expo.

Mais il y a aussi un artiste Breton, issu entre autres de Juveniles, dont on aimerait vous peindre le portrait à l’occasion de cette 38e Rencontres des Trans Musicales. Et ce, avec Chaleur et Mouvement.

5 – Le Comte à rebours de cette 38e Rencontres des Trans Musicales

Et il s’agit de Christophe Le Comte. Mais si, vous savez, ce rêveur qui vous a peut-être envouté lors du Maintenant Festival de Rennes il y a quelques semaines, assis au milieu de l’oeuvre de Yasuaki Onishi « Reverse of Volume » ?

Celui qui manie aussi bien le fer à souder sur ses modulaires que la poésie dans ses projets musicaux aussi oniriques que transcendants ? Ça ne vous dit rien ? Alors, videz dès à présent votre tête et suivez-le dans un univers aussi sombre que sensuel.

Après avoir joué du clavier au sein de Juveniles, Le Comte s’entoure de ses consoles et nous transporte dans sa bulle électronique, avec l’EP « Chaleur et Mouvement », sorti fin Mars 2016. Mélange hypnotisant, à la fois rassurant et légèrement angoissant, les harmonies de chacun des morceaux ne devraient pas vous laisser de marbre.

Et si le voyage vous plaît, les quatre muses et leur maître vous transporteront toujours plus loin dans leur songe à la Chapelle Saint-Yves, à l’occasion des Bars en Trans, et juste après le goûter.

Peut-être l’occasion de se demander si vous allez plutôt opter pour une crêpe, ou une galette du coup ? Rendez-vous au 38e Rencontres des Trans Musicales !

Article rédigé en duo avec Laurène Coroller & Vesper.

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInPin on Pinterest

Vesper

Exploratrice polyglotte passionnée d'aventures et captivée par la mer, toujours en quête de nouveaux paysages, appareil photo à la main, boussole viking tatouée dans le dos (pour le côté pratique, bien-sûr), servie sans citron mais avec des glaçons.